Le Miroir Magique de Jean de Meung


  • ( CLIQUEZ ICI POUR CHOISIR VOTRE QUESTION !)





    Le


    Miroir magique


    de


    Jehan de Meung,


    Jeu divinatoire astrologique et poétique


    adapté du


    "dodechedron de Fortune"


    composé jadis par le célèbre poête françois.





    Par Jean de Meung, adapté en français moderne par Jean-Pierre Mouls pour GEOMANCE EDITIONS.









    INTRODUCTION


    Présentation, structure et mode d'emploi du jeu






    Le Miroir Magique de Jean de Meung


    (version texte)


    ISBN 2-914870-01-9



    Auteurs : Jean de Meung, Jean-Pierre Mouls


    A Paris, le 28.02.2002,


    GEOMANCE EDITIONS.










    Présentation de l'éditeur



    Jeu divinatoire en vogue "Le Miroir Magique de Jehan de Meung" fût un passe-temps de courtisans sous la Renaissance. Ses élégants quatrains oraculaires, lointaine préfiguration des compositions aléatoires du " jeu des dés musicaux" de Mozart ou bien des "Cent Mille Milliards de Poèmes" de Raymond Queneau ont su inspirer tant un Rabelais (en la sentence gargantuesque "Si te maries, cocu seras..." qu'il met dans la bouche du devin Her Tripa) qu'un Perrault (dans la mise en scène de la jalousie chez la sorcière au miroir ("Miroir, Miroir... Suis-je toujours la plus belle ?").


    Ce jeu de cour s'intitulait jadis "Le Dodechedron de Fortune", du nom du dé à douze faces utilisé pour tirer l'oracle et de la déesse de la Fortune médiévale. Maintes fois réimprimé durant tout le XVI ème siècle, ce "Jeu de Fortune" analogue aux prophétiques "Réponses des Sibylles" et divers livres de sort en latin si en vogue parmi les lettrés du haut Moyen-âge nécessitait, outre l'emploi d'un dé spécial, celui d'une table de correspon-dance complexe... Aujourd'hui traduit et renouvellé, le voici dans une version simplifiée plus propice à un usage ludique. Une simple pièce de monnaie suffit désormais pour tirer au sort de savoureuses réponses qui devraient ravir de plaisir les émules d'Harry Potter...


    GEOMANCE EDITIONS ELECTRONIQUES & VENTE EN LIGNE : http://www.geomance.com


    Le Miroir Magique de Jean de Meung" (version texte), par Jean de Meung et Jean-Pierre Mouls, GEOMANCE EDITIONS, Paris,

    ISBN 2-914870-01-9 ( Extrait de la quatrième de couverture,

    le 4 mars 2002 )









    Structure





    Ce jeu, le voici remis au goût du jour, présenté en français moderne. Chaque planche du texte fait correspondre directement questions et réponses, tandis qu'une table des matières permet d'orienter le choix d'une question parmi 12 domaines, et renvoie aux planches 1 à 144 réparties en 12 chapîtres (selon les 12 maisons du Zodiaque).






















    Mode d'emploi



    1/ choisir votre question dans l'une des 12 maisons,


    2/ Jeter une fois le dé à 12 faces (dodechedron)

    (A défaut d'un dé spécial, un dé ordinaire ou une simple pièce de monnaie lançés à

    quatre reprises feront aussi bien l'affaire) ...


    3/ ... dont le sort désigne l'oracle à lire

    parmi les 12 réponses de la planche réponse dont le numéro est en regard de la question.




    Faute d'un dé à douze face, on pourra utiliser un dé ordinaire de même qu' une simple pièce de monnaie .




    Il vous faudra procéder à quatre lancers, transposer la séquence des tirages successif en PAIR ou IMPAIR , et vous reporter au tableau d'équivalence suivant :









    jet N°1   jet N°2   jet N°3   jet N°4   dodécaèdre


    PAIR     PAIR       PAIR       IMP.         1

    PAIR     IMP.       PAIR       IMP.         2

    PAIR     IMP.       PAIR       PAIR        3

    PAIR     PAIR       IMP.       IMP.         4

    IMP.     IMP.       PAIR       PAIR        4

    IMP.     PAIR       IMP.       MP.         5

    PAIR     PAIR       IMP.      PAIR         6

    PAIR     PAIR       PAIR       PAIR        7

    IMP.     IMP.       IMP.       IMP.         7

    IMP.     PAIR       PAIR       IMP.         8

    IMP.     PAIR       PAIR       PAIR        9

    IMP.     IMP.       PAIR       IMP.         10

    IMP.     PAIR       IMP.       PAIR        11

    IMP.     IMP.       IMP.       PAIR        11

    PAIR     IMP.       IMP.       PAIR        12

    PAIR     IMP.       IMP.       IMP.         12


    Table de correspondance de 1 à 12 pour quatre tirages

    successifs, Pairs ou Impairs


    Ce tableau s'inspire de l'équivalence "géomantique" du manuscrit de 1550 [voir infra note n°2] . A noter que dans cette simulation d'emploi d'un dé dodécahèdre les chances ne sont pas équitablement réparties, puisqu'il y a 16 combinaisons géomantiques pour seulement douze faces d'un tel dé, ce qui entraine 4 répétitions...






    Remarques sur la précédente version



    Outre la présente version texte, une version Tarot divinatoire astrologique et poétique du Miroir Magique de Jean de Meung (ISBN 2-914870-00-0) est disponible sur le Web de GEOMANCE EDITIONS, à :



    http://www.geomance.com



    (cette version couleur, vendue sous la forme d'un fichier téléchargeable, est spécialement conçue pour être imprimable depuis votre imprimante personnelle.)


    Illustrations : Thalassa

    Fontes : Calligrapher

    Celticmd


    La maquette du Miroir Magique a été conçue et réalisée

    sous Sun StarOffice 5.2 et Adobe Acrobat 5.0

    A Paris, le 4 décembre 2001,

    Jean-Pierre Mouls, auteur multimedia.

    webmaster@geomance.com

    Copyrights Jean-Pierre MOULS, SCAM 2000, 2001

    Droits réservés pour tous pays et pour tous supports.




    Notes de l'introduction



    (1) Le mot anglais "dodecahedron" ( dodécaèdre) en est dérivé.

    (2) Ce jeu du dodechedron disparut peu après le XVI ème siècle non sans avoir

    connu un engouement public certain si l'on en juge par ses nombreuses éditions durant trois quarts de siècle. Je me suis basé sur l'édition de Paris, imprimée en 1577, dont j'ai déja édité la transcription à l'adresse Internet :


    http://dodechedron.free.fr.


    Bien que ses 1728 quatrains octosyllabes soient édités sous la Renaissance, c'est le poète Jean de Meung (XII ème s.) qui en serait l'auteur. Cependant aucun manuscrit ancien répertorié ne vient confirmer cette paternité ni même étayer l'hypothèse d'une réécriture posthume...


    ...Le seul manuscrit (MS 1058, BSG) qui semble être à la source des diverses éditions imprimées correspond en effet à une version très proche, écrite dans la langue du XV ème siècle, et qui daterait de 1491. Ses questions ne sont pas encore dotées d'une métrique octosyllabe, et il comporte (annexe tardive) un "organe astronomique faict en 1550", sorte de rouelle zodiacale en forme d' index rotatif croisant les 12 mois des questions avec les 12 heures planétaires (7 planètes plus 5 répétitions) pour déterminer les pages des réponses , distribuées de 1 à 144 selon la même structure circulaire. La table de correspondance de forme carrée de la version imprimée répond à la même structure pour attribuer de même le numéro de la page réponse à une question donnée en fonction du résultat du lancer d'un dé dodécaèdre.


    Le dit organe astronomique propose en outre une équivalence géomantique entre les 16 figures de géomance et les 12 faces d'un dodécaèdre. (Ainsi, faute d'un dé à douze faces, il suffisait de composer une figure géomantique pour obtenir un résultat équivalent, entre 1 et 12. Depuis le XII è siècle et la première traduction latine d' un traité de géomancie arabe par Hugues de Santalla, l'on savait en effet construire une figure géomantique en traçant successivement quatre lignes de points au hasard, et l'on notait communément 2 pour une ligne composée de points pairs, 1 pour une ligne de points impairs).





























    SOMMAIRE DES QUESTIONS



    Questions de la Maison I (planches 1 à 12):

    | Commencement de vie | Présages de jeunesse | Inclination naturelle | Des pensées & cogitations | Commencement d'oeuvres|


    Questions de la Maison II (planches 13 à 24):

    |De la naturelle inclination à fortune ou infortune | Des richesses | De l'espoir & attente | Du prêt & dettes | Des libéralités|


    Questions de la Maison III (planches 25 à 36):

    | Signification sur les frères | De la société & compagnie | Des juges | Des prélats | Des enfants que l'on allaite |


    Questions de la Maison IV (planches 37 à 48):

    | De l'avènement d'une chose| Vie des pères | Successions | De la fertilité de la terre | Commencements d'édifices | Des trésors cachés | Du secret |


    Questions de la Maison V (planches 49 à 60):

    | De l'état des mariés, s'ils auront enfants, ou non. | A qui il tient. | Si la dame est grosse. | L'enfant qu'elle aura. | De la naturelle inclination de l'enfant. | Des jeux. | Des messagers, & de leur fidélité. | Des nouvelles. | Des missives.


    Questions de la Maison VI (planches 61 à 72):

    | Des bannissements. | Des servitudes. | Des malades. | De la maladie. | Du médecin. | De la médecine. | Sortilèges. | Témoignages. |





    Questions de la Maison VII (planches 73 à 84):

    | Des maris âgés. | Loyauté des mariés. | Des armes. | Paix ou guerre. | Des combats. | Commerce. | Des choses perdues. | De la chasse. |


    Questions de la Maison VIII (planches 85 à 96):

    | De la disposition des absents | De la peur & crainte | Des poisons | Election de mort. |


    Questions de la Maison IX (planches 97 à 108):

    | Voyages & longs pèlerinages | Des religions | Hypocrisie | Signification des songes | Des présages | Divination | Justice & paix |


    Questions de la Maison X (planches 109 à 120):

    | Des honneurs | Poursuite d'offices | Service royal | Etat du Roi.|


    Questions de la Maison XI (planches 121 à 132):

    | Fortune de l'homme | Des amours | De l'ami | De l'amie | Comparaison d'amitié | D'amitié.|


    Questions de la Maison XII (planches 133 à 144):

    Des ennemis & malveillants | Des procès | Ville assiégée | vengeance d'injure | Des prisonniers | Tristesse | Tromperie | Ennui | Achat de chevaux.|








    QUESTIONS EN MAISON I



    .I. Si nature au jeune enfant donne

    Qu'il soit de complexion bonne. ........... Pl. 1

    .II. Si l'enfant naturellement

    Doit vivre en santé longuement. .......... Pl. 2

    .III. S'il aura bon sens & mémoire,

    Et un esprit digne de gloire.. ............... Pl. 3

    .IIII. S'il aura beau langage & dons

    Pour mondaines conversations. ......... Pl. 4

    .V. Quels états lui seront meilleurs,

    Ou d'être à l'étude ou ailleurs. ............ Pl. 5

    .VI.Quelle science, s'il veut apprendre,

    Lui sera plus propre à comprendre .... Pl. 6

    .VII. Si rien ne veut entendre aux lettres,

    A quel art on le pourra mettre. ........... Pl. 7

    .VIII. Si tel qui pense, en général

    Pense en son coeur à bien ou mal. ..... Pl. 8

    .IX. Si autre mot on a en bouche,

    Que ce qu'on pense, & au coeur touche. ... PL. 9

    .X. Si ce qu'on pense aura effet,

    Et en quelque temps sera fait. ........... Pl.10

    .XI. Si pour quelque oeuvre commencer

    Mieux vaut tarder ou s'avancer. ...... Pl.11

    .XII. Si ce qui commencera,

    Finalement on parfera. .......... Pl.12







    QUESTIONS EN MAISON II



    .I. Si aucun selon qu'il fût né

    Sera bien ou mal fortuné............. Pl.13

    .II. S'il se pourra quelque temps voir

    Grand biens & richesse avoir............ Pl.14

    .III. Comment & quel moyen prendra

    Celui qui riche être voudra,............ Pl.15

    .IIII. Si tu acquerras grande richesse

    Dès ton jeune âge, ou en vieillesse... Pl.16

    .V. Si seras riche par nature,

    Ou par art, ou par aventure. ............. Pl.17

    .VI. Si aucun aura comme il l'entend

    Tout ce qu'il espère ou attend......... Pl.18

    .VII. Si aucun d'être riche désireux

    Aura contre lui force envieux.......... Pl.19

    .VIII. S'il aura perte, ou gagnera

    Au fait où il s'appliquera............ Pl.20

    .IX. Si tel qui a fait quelque prêt

    Le recouvrera au besoin prêt........... Pl.21

    .X. Si un detteur en quelque temps

    Rendra ses créditeurs contents........ Pl.22

    .XI. Si aucun qui est ou sera riche,

    Sera libéral, ou trop chiche....... Pl.23

    .XII. En quoi le bien qu'il obtiendra

    Plus volontier le dépensera....... Pl.24







    QUESTIONS EN MAISON III



    .I. Si deux frères s'entraimeront,

    Ou comment ils s'accorderont.... Pl.25

    .II. Lequel des deux frères mieux doit vivre

    Et à l'autre longtemps survivre.... Pl.26

    .III. Lequel de l'un & l'autre frère

    Aura fortune plus prospère..... Pl.27

    .IIII. Celui qu'on tient à compagnon

    S'il est ami fidèle, ou non..... Pl.28

    .V. Si c'est chose mauvaise ou bonne

    D'accompagner une personne..... Pl.29

    .VI. S'il est bon de partir pour l'heure

    En compagnie, ou qu'on demeure. ... Pl.30

    .VII. Si le juge est à tous propice

    Pour faire bon droit & justice.... Pl.31

    .VIII. Si ce juge sera blamé,

    Et du peuple haï, ou aimé.............. Pl.32

    IX. Si le prélat d'une cité

    Est bon pour telle dignité.............. Pl.33

    .X. S'il gouvernera ses ouailles

    En vrai pasteur où qu'il aille.... Pl.34

    .XI. Si le jeune enfant non sevré

    A bonne mère, & bonne tétée.... Pl.35

    .XII. Quand le temps sera bien propice

    pour le sevrer de la nourrice.... Pl.36







    QUESTIONS EN MAISON IV



    .I. A quelle fin, mauvaise ou bonne,

    Aviendra la chose pour la personne..... Pl. 37

    .II. Si celui qui en a le nom

    Est de l'enfant vrai père ou non...... Pl. 38

    .III. Si un père naturellement

    Ne doit guère vivre, ou longuement.... Pl. 39

    .IIII. Si on aura grandes possessions

    Par aquêt, ou succession..... Pl. 40

    .V. Si on aura planté de biens,

    En cette année, ou peu, ou rien..... Pl.41

    .VI. De quel fruits peu en quantité :

    Quels à bon prix, ou grand cherté. ... Pl.42

    .VII. Si le temps est bon & propice

    Pour commencer un édifice..... Pl.43

    .VIII. Si l'édifice déja fait

    Est bien fondé, & bien parfait..... Pl.44

    .IX. Si ce qu'on veut commencer

    Se doit poursuivre, ou délaisser..... Pl.45

    .X. Si au lieu qu'on pense un trésor

    Etre caché, y est encore.... Pl.46

    .XI. Si le trésor se trouvera.

    Et en quel endroit il sera..... Pl.47

    .XII. Si ce qu'on veut être celé

    Sera point sû, & révélé..... Pl.48







    QUESTIONS EN MAISON V



    .I. Si ceux qui sont en mariage,

    Auront enfants en leur ménage..... Pl.49

    .II. S'il ne peuvent y parvenir,

    Auquel des deux il peut tenir..... Pl.50

    .III. Si la dame est bien enceinte

    Pour de vrai, ou si c'est feinte...... Pl.51

    .IIII. Si elle doit fils, ou fille avoir,

    On le pourra ici savoir..... Pl.52

    .V. Si l'enfant mâle aura désir

    Suivre vertu ou son plaisir...... Pl.53

    .VI. Et la fille dévotion

    Au monde, ou à religion..... Pl.54

    .VII. Quel jeu pour ton contentement

    Fera bon divertissement...... Pl.55

    .VIII. Si le messager (quant à soi)

    Est loyal, & de bonne foi..... Pl.56

    .IX. Si le messager accomplira,

    Ce qui enchargé lui sera..... Pl.57

    .X. Si ce qu'on rapporte est croyable,

    Et la nouvelle véritable..... Pl.58

    .XI. Ce qu'une lettre en général

    Contient, ou en bien, ou en mal..... Pl.59

    .XII. S'il sera bon en prose ou mètre,

    D'écrire à son amie une lettre..... Pl.60







    QUESTIONS EN MAISON VI



    .I. Si un banni, d'état démis,

    Sera rappellé & remis...... Pl.61

    .II. Si un enfant aura cet heur

    D'être homme libre, ou serviteur..... Pl.62

    .III. Si tel serviteur modèle,

    Est à son maître bien fidèle..... Pl.63

    .IIII. S'il est bon de serviteur prendre,

    Et auquel plutôt on doit tendre..... Pl.64

    .V. Si pour servir & loyal être,

    Le serviteur deviendra maître..... Pl.65

    .VI. Si le malade guérira,

    Ou comment de son mal ira..... Pl.66

    .VII. Si cette maladie sera

    Fort longue, ou bien tôt cessera..... Pl.67

    .VIII. Si le médecin qu'on pratique

    A de la science, ou pratique..... Pl.68

    .IX. Si aucun pour la digestion

    A besoin de purgation..... Pl.69

    .X. Ce que le médecin ordonne,

    S'il sera bon pour la personne..... Pl.70

    .XI. Si tel qui a réputation

    D'être ensorcelé, l'est ou non..... Pl.71

    .XII. Si celui qui témoigne, ou dépose

    Dira vérité de la chose..... Pl.72







    QUESTIONS EN MAISON VII



    .I. S'il est bon ou non, en quelque âge

    Se mettre au joug du mariage..... Pl.73

    .II. Lequel te sera plus utile,

    Prendre une veuve, ou une fille..... Pl.74

    .III. Si on verra d'amour l'union

    Où l'on a tant d'aspiration... Pl.75

    .IIII. Si les mariés (quant à soi)

    Seront loyaux & de bonne foi.... Pl.76

    .V. Celui que jalousie éprend,

    S'il a raison ou se méprend..... Pl.77

    .VI. Si un enfant de gentil nom,

    Sera preux aux armes, ou non.... Pl.78

    .VII. Si l'on aura pour cette année

    La paix, ou guerre fortunée.... Pl.79

    .VIII. Si la guerre qui renouvelle

    Sera brève, ou longue & cruelle.... Pl.80

    IX. Des deux qui se cherchent noise,

    Qui de vainqueur sera toisé.... Pl.81

    .X. Est-ce le moment choisi d'entendre

    Quelque chose acheter ou vendre ? .. Pl.82

    .XI. Si la chose volée, ou perdue

    Sera retrouvée, ou rendue.... Pl.83

    XII. Si chasser aux bêtes sauvages

    Vaut mieux que faucon aux rivages... Pl.84







    QUESTIONS EN MAISON VIII



    .I. Si aucun dont on retient le nom,

    Mourra prochainement ou non..... Pl.85

    .II. Si aucun mourra en sa jeunesse,

    Ou s'il parviendra à vieillesse..... Pl.86

    .III. Si aucun mourra, ou tôt, ou tard,

    En son pays, ou autre part..... Pl.87

    .IIII. Si par guerre, assaut ou fortune,

    Il mourra, ou de mort commune..... Pl.88

    .V. Si aucun par excès, ou effort,

    Avancera son temps de mort..... Pl.89

    .VI. Si aucun, absent, ou en exil,

    Est vif, ou mort, ou en péril..... Pl.90

    .VII. Si aucun mourra sans déshonneur ,

    En campagne & au champ d'honneur ... Pl.91

    .VIII. Lequel de ceux qu'on me propose,

    Premier aura la bouche close..... Pl.92

    .IX. Si d'une menace qu'on se figure,

    On sera tôt, ou jamais sûr..... Pl.93

    .X. Si aucun craint qu'on l'empoisonne

    Et pourra sauver la personne..... Pl.94

    .XI. Si qui se croit en vérité

    Etre empoisonné, l'a été..... Pl.95

    .XII. Quelle mort, si on l'avait à dire,

    Serait la meilleure à élire..... Pl.96







    QUESTIONS EN MAISON IX



    .I. Si le chemin prévu de faire

    Se pourra sans danger parfaire..... Pl.97

    .II. Si la nef qu'on désir fort

    Viendra arriver à bon port..... Pl.98

    .III. Si du voyage l'entreprise

    Finira sans trop de surprises..... Pl.99

    .IIII. Si quelqu'un est propre & idoine

    Pour être fait & rendu moîne.... Pl.100

    .V. Si la fille dont on devise

    Doit être en religion mise........... Pl.101

    .VI. Si tel qu'on pense saint hermite

    Est tel qu'il semble, ou hypocrite. .... Pl.102

    .VII. Si quelqu'un est de bonne nature

    Pour acquérir scolaire culture.. Pl.103

    .VIII. Si l'on doit attendre d'un songe

    Que ce soit vérité, ou mensonge.. Pl.104

    .IX. Si de ton songe il n'en est rien,

    Ou s'il dénote mal ou bien... Pl.105

    .X. Si présage auquel l'on se fie

    Quelque bien, ou mal signifie... Pl.106

    .XI. Si d'un fait la vraie action

    Sauras par divination........... Pl.107

    .XII. Si nous pourrons à jamais voir

    Justice & paix leur rêgne avoir... Pl.108







    QUESTIONS EN MAISON X



    .I. Si aucun pourra comme il désire

    Atteindre à l'honneur qu'il aspire... Pl.109

    .II. Si l'heure & le temps sont propices

    Pour demander aucun office.... Pl.110

    .III. Si l'on acquerra biens & honneurs

    En son pays, ou bien ailleurs.... Pl.111

    .IIII. Si tôt, ou tard, à l'avenir,

    On doit aux honneurs parvenir.... Pl.112

    .V. Si aucun pourra par bien oeuvrer

    Son honneur perdu recouvrer.... Pl.113

    .VI. S'il est à présent bien ou mal

    D'entrer en service Royal............ Pl.114

    .VII. Si Roi, ou prince, ou grand seigneur

    Long rêgne aura avec bonheur.... Pl.115

    .VIII. S'il régnera en équité,

    Et en justice, & vérité............. Pl.116

    .IX. S'il sera de son peuple aimé,

    Ou en danger d'être blamé............. Pl.117

    .X. S'il sera travaillé de guerres,

    Ou s'il tiendra en paix ses terres.... Pl.118

    .XI. S'il sera libéral de biens,

    Et preux pour défendre les siens.... Pl.119

    .XII. Si un Roi par succession,

    Vaut mieux que par élection.... Pl.120







    QUESTIONS EN MAISON XI



    .I. Si aucun aura en cette année

    Bonne fortune & destinée.... Pl.121

    .II. Si ce qu'on espère & attend

    Adviendra comme l'on prétend.... Pl.122

    .III. Si aucun que l'armour tourmente

    A bout viendra de son attente.... Pl.123

    .IIII. Par quel moyen plus prompt & brut

    Toucheras de l'amour le but.... Pl.124

    .V. Celui qui ami se réclame,

    S'il est bien aimé de sa dame.... Pl.125

    .VI. Si celle aussi est bien aimée

    Qui dame & amie est nommée.... Pl.126

    .VII. Si l'amour longtemps durera,

    Par qui, & comment finira.... Pl.127

    .VIII. Lequel des deux qu'amour conforte

    Aime l'autre d'amour plus forte.... Pl.128

    Si celui qui pense être ami

    L'est vraiment, ou bien à demi.... Pl.129

    .X. Si en l'état ou tu es mis

    Auras peu ou beaucoup d'amis.... Pl.130

    .XI. Lequel aiment d'amour meilleure

    Le riche, ou le pauvre à cette heure... Pl.131

    .XII. Si pour le temps auras fortune

    Bien favorable & opportune.... Pl.132







    QUESTIONS EN MAISON XII



    .I. Si quelqu'un a beaucoup d'amis,

    Ou de malveillants ennemis..... Pl.133

    II. Si d'ennemis rapidement

    On viendra à bout et comment.... Pl.134

    .III. Si d'un procès comme on espère

    La fin sera bonne & prospère..... Pl.135

    .IIII. Quels bons moyens on doit tenir,

    Pour un procès bientôt finir.... Pl.136

    .V. Si le fort qu'on tient assiégé

    Sera rendu ou saccagé.... Pl.137

    .VI. S'on pourra venger le méfait,

    Et quelque injure qu'on a fait.... Pl.138

    .VII. Si un prisonnier en quelque part,

    Sera délivré tôt, ou tard.... Pl.139

    .VIII. Si aucun en tristesse, & souffrance,

    Aura de son mal allégeance.... Pl.140

    .IX. Si aucun veut, & a pouvoir

    De te facher & décevoir.... Pl.141

    X. Si aucun voisin ou compagnon

    Te cause des ennuis, ou non.... Pl.142

    XI. Si le cheval qu'on te veut vendre

    Te sera profitable à prendre.... Pl.143

    .XII. Si sera mauvaise ou bonne,

    La fin de la vie d'une personne.... Pl.144





    | a | Commencement de vie


    . I . Si nature au jeune enfant donne

    Qu'il soit de complexion bonne.


    1. Sa complexion ne sera

    Jamais bonne, ou il changera.

    2. Sa complexion ne s'incline

    Qu' à bonne nature & sanguine.

    3. Celui sera chaud & colère,

    Si par raison ne se modère.

    4. Il n'incline point au mal,

    Ainsi sera franc & libéral.

    5. Il aura nature muable,

    En bien & en mal variable.

    6. Celui-ci de bonne moeurs sera,

    Dont tout le monde l'aimera

    7. Celui-ci sera de grand loisir,

    Et fort sujet à son plaisir.

    8. Cet enfant, à nul n'en déplaise,

    Aura complexion mauvaise.

    9. Il est bien proportionné,

    Et pour tout bien faire doué.

    10. Il sera maigre & colérique,

    En danger d'en venir éthique.

    11. Il aura complexion bonne,

    Mais qu'à luxure ne s'adonne.

    12. Bonne complexion aura,

    Mais jeunesse décevra.


    Planche 1




    . II . Si l'enfant naturellement

    Doit vivre en santé longuement longuement. | b |


    1. Il ne vivra guère longtemps,

    Si n'y prend garde sagement.

    2. Longtemps en bonne santé vivra,

    Et grands biens, & honneurs aura.

    3. Cet enfant dont on tient propos

    Pour longtemps vivre n'est dispos.

    4. Il est assuré vraiment

    De vivre en bonne santé longuement.

    5. Assez vivra, malgré les bruits,

    Mais ce ne sera sans maladie.

    6. Cet enfant naturellement

    Vivra en bonne santé longuement.

    7. Il doit vivre assez par nature,

    S'il n'a fortune, ou aventure.

    8. Celui-ci mourra dès son jeune âge,

    Ce sera grande perte, & dommage.

    9. Il est fait de bonne matière,

    Il vivra d'homme vie entière.

    10. Il n'est taillé pour longtemps vivre,

    Trop voudra les plaisirs suivre.

    11. Il est de mauvaise semence,

    bien peu vivra, Comme je pense.

    12. Pour cet enfant j'ai arrété

    Qu'il vivra longue bonne santé.


    Planche 2


    | c | Présages de jeunesse |


    . III. S'il 'il aura bon sens et mémoire,

    Et un esprit digne de gloire.


    1. Cet enfant naturellement

    Aura fort bon entendement.

    2. Bon sens & bon esprit aura

    Qui au besoin lui servira.

    3. Ce sera un coquin madré,

    Remarquable de méchanceté.

    4. L'esprit vif & bon sens aura,

    Mais facilement oublira.

    5. Il aura plus que personne

    Bon esprit & mémoire bonne.

    6. Il n'aura si on m'en veut croire,

    Guère de bon sens ni mémoire.

    7. Il sera fort prompt à comprendre,

    Mais sans profondeur prétendre.

    8. A cet enfant nature donne

    Grand esprit, & mémoire bonne.

    9. Cet enfant (ou bien Nature ment)

    Sera sage parfaitement..

    10. Il n'aura l'esprit bien fait

    En danger d'être un fol parfait..

    11. Fort bon sens par nature aura,

    Mais jeunesse le gâtera.

    12. Il aura l'esprit si dissipé

    Constamment sera agité.


    Planche 3




    .IIII. S'il aura beau langage & don

    Pour mondaines conversations. | d |


    1. Jamais n'aura langue diserte,

    Ce qui sera grande perte.

    2. Il sera mûr en son parler,

    De là pourra partout aller.

    3. Assez hardiment parlera,

    Mais rien qui vaille ne dira.

    4. Par beau parler séduira,

    De grands seigneurs fréquentera.

    5. Il parlera mieux en tous cas,

    Que ne feraient les avocats.

    6. Cet enfant aura beau langage,

    Et maintien honnête & sage.

    7. Celui-ci quoiqu'on fasse,

    Ne parlera de bonne grâce.

    8. En parole sera gracieux,

    Mais en son port audacieux.

    9. Il sera éloquent & affable,

    Et sa faconde incomparable.

    10. Cet hypocrite médisant

    Fera du tort en bavardant.

    11. Il aura le langage agréable,

    Le maintien doux & aimable.

    12. Assez de langage aura,

    Mais rien à propos ne dira.


    Planche 4


    | e | Inclination naturelle |


    V. Quels états lui seront meilleurs,

    Ou d'être à l'étude ou ailleurs.


    1. Il ne vaudra rien à l'étude,

    Car il aura l'esprit trop rude.

    2. De sa nature il sera sage,

    S'il n'apprenait serait dommage.

    3. Il serait meilleur chevalier

    Qu'il ne sera bon écolier.

    4. Si le voulez aux armes mettre,

    Plus profitera qu'à la lettre.

    5. S'il suit l'étude en son jeune âge,

    Il deviendra grand personnage.

    6. Il a l'esprit prompt & idoine

    A tout mal, le faut faire moîne.

    7. Cet enfant est de bonne nature,

    Pour acquérir de la culture.

    8. L'enfant n'apprendra jamais rien,

    Mettez le ailleurs, vous ferez bien.

    9. Bon serait aux lettres, mais mieux

    Si on le faisait religieux.

    10. Estimez que jamais ne pourra être

    Par l'étude quelque grand maître.

    11. Il n'aura jamais habitude

    Ni au couvent, ni à l'étude.

    12. S'il voulait aux lettres entendre,

    c'est ce parti qu'il devrait prendre.


    Planche 5




    .VI. Quelle science, s'il veut apprendre,

    Lui sera plus propre à comprendre. | f |


    1. Faites lui la grammaire apprendre,

    Vous ne pouvez vous méprendre.

    2. La science commune à bon droit

    Sera propice à son endroit.

    3. Il sera docte en médecine,

    La science où plus est enclin.

    4. Je dis que son esprit s'applique,

    Pour bien apprendre la musique.

    5. Il aimera Philosophie,

    Son naturel le signifie.

    6. Il pourrait être, sans artfice,

    D'un docte érudit le fils.

    7. Il sera (quoiqu'il étudie)

    Un gros animal d'Arcadie.

    8. Celui-ci mettra sa culture

    A voir les secrets de nature.

    9. L'étude de la loi civile

    Lui sera propice & utile.

    10. Il aimera mieux quelque histoire

    Et les armes que l'écritoire.

    11. Toute science délectable

    Lui sera bonne & profitable.

    12. Il aimera toute science,

    Pour en avoir fait l'expérience.


    Planche 6




    .VII. S'il ne veut entendre aux lettres

    A quel art on le pourra mettre. | g |


    1. Il est rustique de sa nature,

    Qu'on le mette à l'agriculture.

    2. S'il écrit bien fait le notaire,

    Tabellion ou secrétaire.

    3. Celui-ci volontier apprendra

    Tout ce qu'aux armes conviendra.

    4. Fais lui apprendre la peinture,

    Et les portraits d'architecture.

    5. Faites lui apprendre à écrire,

    A bien compter, & à bien lire.

    6. Si on le fait orfèvre ou changeur,

    En l'or aura & au change heur.

    7. Celui-ci la mer fréquentera,

    Et grands biens en rapportera.

    8. Il sera bon à tout métier,

    Soit cordonnier ou pelletier.

    9. Si de métier, c'est son plus court

    De suivre en jeunesse la court.

    10. Il serait fort bon couturier,

    Drapier, tondeur, ou teinturier.

    11. Celui-ci n'aimera que les jeux,

    Et les instruments mélodieux.

    12. Celui-ci aimera fort l'usage

    De peindre, ou tailler quelque image.


    Planche 7


    | h | Des pensées & cogitations |


    .VIII. Si tel qui pense, en général

    Pense en son coeur à bien ou mal.


    1. Son coeur plein de mélancolie

    Songe à présent à quelque folie.

    2. C elui-ci a le coeur si loyal,

    Qu'il ne s'adonne à penser mal.

    3. Son coeur félon est rempli d'ire,

    De mal penser toujours soupire.

    4. Il pense aux amoureux plaisirs,

    Et de contenter ses désirs.

    5. Il pense en toute rigueur

    En tout bien et en tout honneur.

    6. C'est un bon rêveur, qui sans cesse

    Songe à malice et à ruse.

    7. Il pense à faire aucun voyage,

    Ou quelque chose assez volage.

    8. Ce qu'il pense est pour son plaisir,

    Et pour contenter son désir.

    9. Celui-ci pense, non sans raison,

    Aux affaires de la maison.

    10. Il pense à faire vilennie,

    En quelque affaire qu'il manie.

    11. Celui-ci n'a point autre désir,

    Que de penser à son plaisir.

    12. Sa pensée est variable,

    Aussi jamais n'est véritable.


    Planche 8




    .IX. Si autre mot on a en bouche,

    Que ce qu'on pense, & au coeur touche | i |


    1. Il dit ce qu'il pense en son coeur,

    Et croyez qu'il n'est point moqueur.

    2. Tantôt dit d'un, tantôt d'un autre

    Croyez que c'est un fin apôtre.

    3. Il ne dit pas tout ce qu'il pense

    Quand c'est chose de conséquence.

    4. Assurez vous qu'alors il ment,

    Quand plus l'affirme par serment.

    5. Tenez pour vrai ce qu'il dira,

    Car d'un seul mot ne mentira.

    6. Tout ce qu'il dit de sa bouche,

    Assurez vous qu'au coeur lui touche.

    7. Il parle peu, mais sa parole

    De l'abondance du coeur vole.

    8. Ne croyez pas ce rapporteur,

    Car bien souvent il est menteur.

    9. Sa parole ne vaut vérité,

    Il aime travestir réalité.

    10. Tout ce qu'il dit n'est évangile,

    N'en croyez qu'un mot entre mille.

    11. Estimez qu'en votre présence

    Il ne dira pas tout ce qu'il pense.

    12. Il a la langue aussi légère

    Que le fuseau d'une bergère.


    Planche 9





    .X. Si ce qu'on pense aura effet,

    Et en quelque temps sera fait. | K |


    1. Il n'accomplira cette chose

    En la manière qu'il propose.

    2. Il parfaira finalement

    Son entreprise entièrement.

    3. Il ne fera tout ce qu'il pense,

    Il y faudrait trop grande dépense.

    4. Vite sera la chose faite

    Qu'en son coeur il pense & souhaite.

    5. Il parfaira tôt ou tard

    De son désir la plus grand part.

    6. Sa volonté accomplira,

    Et nul ne le contredira.

    7. Celui-ci ne viendra pas à bout

    De son entreprise du tout.

    8. De ce que fol pense souvent,

    Autant en emporte le vent.

    9. Tu accompliras à loisir

    Tout ton vouloir & ton désir.

    10. Certes oui, car la fortune

    T'est favorable & opportune.

    11. De cet amour ne fait poursuite,

    Le repentir est à la suite.

    12. Si ton honneur tu aime & prise,

    Ne poursuis point cette entreprise.


    Planche 10

    | l | Commencement d'oeuvres


    .XI. Si pour quelque oeuvre commencer

    Mieux vaut tarder ou s'avancer.


    1. L'heure n'est pas bien à souhait

    Pour commencer quelque grand fait.

    2. On ne peut meilleur temps élire

    Pour commencer ce qu'on désire.

    3. On ne pourrait pire heure prendre,

    Pour quelque grand oeuvre entreprendre.

    4. Cette heure est bonne & agréable

    Pour faire quelque oeuvre louable.

    5. N'estimez point que d'un jour l'heure

    Soit pire que l'autre, ou meilleure.

    6. Pour commencer chose qui plaise

    Cette heure n'est pas trop mauvaise.

    7. Cette heure de soi n'est pas bonne,

    Diffère un peu je te l'ordonne.

    8. Ne commencez maintenant rien,

    Si vous voulez qu'il vienne à bien.

    9. Pour quelque chose commencer

    Je te conseille t'avancer.

    10. Pour lancer chose à propos,

    En cette heure est peu dispos.

    11. Cette heure est bonne & bienheureuse,

    Pour faire quelque oeuvre amoureuse.

    12. Si tu es homme de raison,

    Tiens toi ce jour en ta maison.


    Planche 11




    .XII. Si ce qui commencera,

    Finalement on parfera. | m |


    1. L'oeuvre dont mention est faite,

    Ne sera pas du tout parfaite.

    2. Cette chose finalement

    S'achèvera louablement.

    3. Ce que tu as déterminé

    Ne sera pas à bien mené.

    4. Cette oeuvre (mais qu'on s'y entende)

    Se finira, quoi qu'on attende.

    5. Cette oeuvre s'achèvera bien,

    par bon esprit & bon moyen.

    6. L'heure où tu as affection

    N'aura jamais perfection.

    7. L'oeuvre aura son achèvement,

    Si le seigneur vit longtemps.

    8. Commencez tant qu'il vous plaira,

    Tel oeuvre ne s'accomplira.

    9. Cet oeuvre à temps s'accomplira,

    Dont le Seigneur s'enjouera.

    10. Cet oeuvre ainsi que tu l'entends

    Ne s'accomplira de longtemps.

    11. Cette chose se parfera,

    Qui bien son devoir en fera.

    12. Si plus grand peine tu n'y mets

    Cela ne s'accomplira jamais.


    Planche 12


    De la naturelle inclination à fortune ou infortune. |bb|


    .I. Si aucun selon qu'il fût né

    Sera bien ou mal fortuné.


    1. Lui seul sera sans doûte aucune

    Entre tous aimé de fortune.

    2. Celui-ci aura maints adversaires,

    Et la fortune bien contraire.

    3. D'autant qu'il est doux & affable

    Il aura fortune agréable.

    4. S'il se veut par raison conduire,

    Fortune ne lui pourra nuire.

    5. La fortune tant l'aimera

    Qu'a grands honneurs l'élèvera.

    6. Si tu saisis bien ton heur,

    Tu parviendras à grand honneur.

    7. Tu n'auras jamais bonne aventure,

    Ou ce sera contre nature.

    8. Fortune à la fin t'aidera :

    Mais quoi ? Longtemps tu attendras.

    9. Si tu n'y prends garde avec soin,

    Fortune te laissera dans le besoin.

    10. Tu seras, comme je propose,

    Bien fortuné en maintes choses.

    11. Tu auras fortunes diverses,

    Tantôt bonnes, tantôt adverses.

    12.Quelques biens qu'il ait, & honneurs,

    Toujours aura quelque malheur.


    Planche 13




    .II. S'il se pourra quelque temps voir

    Grands biens & richesse avoir. |bc|


    1. Si en Dieu mets ton assurance

    Des biens auras en abondance.

    2. Tu ne saurais grand biens avoir,

    Ainsi dépenseras tout ton avoir.

    3. Des biens auras à suffisance,

    Si ton plaisir n'y fait nuisance.

    4. Si tu es prompt & diligent

    Jamais ne seras indigent.

    5. Recules un peu pour mieux t'élancer,

    Tu ne pourras grands biens manquer.

    6. Riche seras suffisament

    Pour en avoir contentement.

    7. Par avarice, & chicheté

    Il tombera en pauvreté.

    8. Tu es enclin de ta nature

    A être riche outre mesure.

    9. Par ses méfaits s'enrichira,

    Mais à la fin tout s'en ira.

    10. Bientôt aux richesses parvient,

    Si grand malheur ne lui advient.

    11. Fais tant que tu voudras le chiche,

    Jamais tu ne deviendras riche.

    12. Tu ne sauras fortune faire,

    Dûsses-tu en gratter la terre.


    Planche 14


    |bd| Des richesses.


    .III. Comment & quel moyen prendra

    Celui qui riche être voudra.


    1. Par son esprit & diligence

    Riche sera plus qu'il ne pense.

    2. En vain celui-ci travaillera,

    Car pour autant riche ne sera.

    3. Si femme consents servir,

    Qrands biens en pourras obtenir.

    4. Tu dois avoir par ton étude,

    Des biens en grand' béatitude.

    5. Il acquerra par l'acointance

    De grands seigneurs grande finance.

    6. Grands biens aura, mais sur le tard,

    Encore sera par grand hasard.

    7. Si tu veux à servir t'employer,

    Enfin en auras grand loyer.

    8. Sois diligent, fais ton devoir,

    Tu pourra grande richesse avoir.

    9. Par ton excessive largesse

    Tu n'auras jamais grande richesse.

    10. Si tu te conduis sagement,

    Tu t'enrichiras grandement.

    11. A marchander & commercer,

    Grands biens tu pourrais pratiquer.

    12. Le bonnet rond lui est propice

    Pour détourner un bénéfice.


    Planche 15




    .IIII. Si tu acquerras grande richesse

    Dès ton jeune âge, ou en vieillesse. |be|


    1. Grands biens aura jeune & vieux

    En dépit de tes envieux.

    2. Si tu ne te risques pas,

    Ni tôt ni tard riche ne seras.

    3. Il sera riche sans tarder,

    S'il se peut des femmes garder.

    4. En tout c'est certain riche seras

    Dès lors que tu n'y penseras.

    5. Quand du plaisir seras forclus,

    Tu auras des biens tant & plus.

    6. Modères ta folle jeunesse

    Si tu veux avoir grand' richesse.

    7. N'espères point sinon bien tard,

    Avoir des biens de quelque part.

    8. Soit en jeunesse, ou en vieillesse,

    Toujours aura grande richesse.

    9. Grands biens n'aura en général,

    Car il sera trop libéral.

    10. Ton bon esprit fait grand promesse

    Qu'auras des biens dès ta jeunesse.

    11. Si tôt que voudras prendre peine,

    De biens verras ta maison pleine.

    12. N'espères poins avoir grands biens,

    Jeune ni vieux, tu n'auras rien.


    Planche 16




    .V. Si seras riche par nature,

    Ou par art, ou par aventure. |bf|


    1. Des biens aura tant qu'il voudra,

    Ou la fortune l'abandonnera.

    2. Tout ce que par art lui viendra

    Follement il le dépensera.

    3. Telle aventure lui viendra,

    Qu'a grand richesse parviendra.

    4. Tu auras un jour grande richesse,

    Par ton esprit & par finesse.

    5. Il aura naturellement

    Grands biens à son commandement.

    6. Des biens aura en abondance

    Par bon esprit & providence.

    7. Jamais n'aura bonne aventure,

    Soit par art, fortune, ou nature.

    8. Fortune, nature, & raison,

    Te donnera riche maison.

    9. Il sera pauvre & langoureux,

    Car jamais ne sera heureux.

    10. Celui-ci a quelque heur,

    D'être riche & mis à l'honneur.

    11. Tu seras tant avare & chiche,

    Que sur la fin deviendras riche.

    12.Tu n'auras grands biens par nature,

    Ni par art, ni par aventure.


    Planche 17


    |bg| De l'espoir & attente.


    .VI. Si aucun aura comme il l'entend

    Tout ce qu'il espère ou attend.


    1. A ton plaisir & en bref temps

    Auras la chose que prétends.

    2. Il n'a la fortune prospère,

    Pour obtenir ce qu'il espère.

    3. Il aura tout ce qu'il attend

    En la manière qu'il prétend.

    4. Il aura la chose sans doute,

    Qu'il espère en partie ou toute.

    5. Ce que tu prétends est ton heur,

    Aussi l'auras à grand honneur.

    6. Il aura le bien prétendu

    Quand il aura bien attendu.

    7. N'espère point choses si grandes,

    Tu n'auras pas ce que demandes.

    8. Ce que demandes en bref temps,

    Te rendra joyeux & content.

    9. Qu'il espère tant qu'il voudra,

    A son désir ne parviendra.

    10. Ce qu'il espère entièrement,

    Il obtiendra facilement.

    11. Tu l'auras, & à ton honneur,

    Mais ne sera sans grand labeur.

    12. D'avoir jamais n'aie assurance

    Ce que tu as en espérance.


    Planche 18




    .VII. Si aucun d'être riche désireux

    Aura contre lui force envieux. |bh|


    1. Il fera bien, & s'il peut mieux,

    Tant qu'il n'aura contre lui envieux.

    2. Faché seras, & plein d'ennuis,

    De voir sur toi tant d'envie.

    3. Il vivra de si bonne vie,

    Que nul n'aura sur lui envie.

    4. Pour les envieux ne te faches,

    Mais à bien faire toujours tâche.

    5. Moult envieux te courront sus,

    Mais enfin viendras au dessus.

    6. Force envieux, peu d'amitié,

    Mieux vaut faire envie que pitié.

    7. D'envieux n'auras point, pourquoi ?

    Parce que n'auras pas de quoi.

    8. Celui-ci se gouverne si bien,

    Que l'envieux n'y mordra rien.

    9. Tu seras riche & très heureux,

    En dépit de tes envieux.

    10. Pourvu que ne sois point jaloux

    Tu te feras aimer de tous.

    11. Tu auras grand nombre d'amis,

    Et peu d'envieux ennemis.

    12. A peu de biens mauvaises affaires,

    A peu d'amis gran ds adversaires.


    Planche 19




    .VIII. S'il aura perte, ou gagnera

    Au fait où il s'appliquera. |bi|


    1. Suis ta fortune & ne crains rien,

    Elle te conjecture du bien.

    2. N'y mets rien, ou tu le perdras,

    Ou follement le dépenseras.

    3. Rien ne perdras en cet endroit,

    Si tu es équitable & droit.

    4. A toi la fortune dispose

    D'avoir grand gain en cette chose.

    5. En cette chose prends à coeur

    D'en avoir profit & honneur.

    6. Du profit auras largement,

    Si tu gouvernes sagement.

    7. Il aura s'il fait ce qu'il pense,

    Peu de profit & grande dépense.

    8. Tu as si bon sens & bon heur,

    Rien n'y perdra, me dit mon coeur .

    9. Quelque chose que saches faire,

    Tu perdras tout en cette affaire.

    10. Si tu ne fais à autrui tort,

    La chose viendra à bon port.

    11. Si en ce fait te conduis bien,

    Tu gagneras beaucoup de bien.

    12. Tu n'y feras bien ton affaire,

    Car fortune t'y sera contraire.


    Planche 20


    |bK| Du prêt & dettes


    .IX. Si tel qui a fait quelque prêt

    Le recouvrera au besoin prêt.


    1. Tu trouveras tout apprêté

    Au besoin ce qu'auras prêté.

    2. Le prêt te rendra quoi qu'il tarde,

    Si nécessité ne l'en garde.

    3. Assez a bon vouloir de rendre,

    Mais il n'est prêt, il faut attendre.

    4. On te rendra prochainement

    Ce qu'as prêté entièrement.

    5. Tu ne verras en ton hôtel,

    Jamais ton prêt ni tôt ni tel.

    6. Prenez bien garde du surplus,

    Car ce prêt ci ne l'aurez plus.

    7. N'en doutez pas, on vous rendra

    Votre prêt quant à point viendra.

    8. Ne prétez à telle personne,

    Car ce qu'on lui prête on lui donne.

    9. Il aura son prêt au besoin,

    Sans pour ce faire en prendre soin.

    10. Jamais ne vous sera rendu

    Qu'il ne vous soit bien cher vendu.

    11. La dette auras, elle est certaine,

    Mais ce ne sera pas sans peine.

    12. La chose prétée est perdue,

    Jamais ne vous sera rendue.


    Planche 21




    .X. Si l'emprunteur dans quelques temps

    Rendra ses créditeurs contents. |bl|.


    1. Par son bon sens & diligence

    En bref aura de vous quittance.

    2. Jamais bon payeur ne sera,

    Ainsi tout son bien dépensera.

    3. Il a bien moyen de tout rendre,

    S'il y voulait un peu entendre.

    4. L'avarice le fera riche,

    Par conséquent sera fort chiche.

    5. Si sa fortune est bien menée,

    Il sera quitte cette année.

    6. Tels gens on peut bien tenir quites,

    Ce sont payeurs de pommes cuites.

    7. Ors qu'il en eut le pouvoir,

    Jamais n'en fera son devoir.

    8. Il payera sans nulle doute

    Aux créditeurs la somme toute.

    9. De tout ce qu'il empruntera

    Jamais ne s'en acquitera.

    10. Il payera sans qu'on le moleste,

    Et en aura assez de reste.

    11. Il payera tout quoiqu'il s'absente,

    Et l'on n'y perdra que l'attente.

    12. De bien payer a bon vouloir,

    mais le pis est qu'il n'a pouvoir.


    Planche 22


    |bm| Des liberalités.


    .XI. Si aucun qui est ou sera riche,

    Sera libéral, ou trop chiche.


    1. Il sera large & libéral,

    Ayant le coeur noble & loyal.

    2. Ainsi dépensera ses deniers

    Comme s'il en avait plein greniers.

    3. Envers tous sera en général,

    Fort magnifique & libéral.

    4. Il ne fera pas grandes dépenses,

    De peur de quelque indigence.

    5. Il dépensera beaucoup du sien,

    Mais tout à honneur & à bien.

    6. Rien de ses biens qu'il gagnera,

    Pour ses amis n'épargnera.

    7. Il sera tant avaricieux,

    Que le commerce aura pour Dieu.

    8. Il usera toute saison

    De la richesse par raison.

    9. Eut il d'écus pleine maison,

    Il les dépenserait sans raison.

    10. Il usera de sa largesse

    Selon sa puissance & richesse.

    11. Trop dispendieux pour ses finances,

    Si de son bien a jouissance.

    12. Au yeux de tous disgracieux

    Pour être trop avaricieux.


    Planche 23




    .XII. A quoi le bien qu'il obtiendra

    Plus volontier dépensera. |ba|


    1. De par sa nature, propose

    De l'employer en bonne chose.

    2. Il est enclin pour entreprendre

    A follement son bien défendre.

    3. Il dépensera de tout sans mesure

    En ses plaisirs, & en luxure.

    4. Il emploiera beaucoup du sien

    Pour avoir nom d'homme de bien.

    5. Il déspensera des biens notables

    A jouer aux dés & aux tables.

    6. Il donnera plus volontier

    Son bien aux pauvres qu'aux évéchés.

    7. Il gardera tout si étroit,

    Rien dépensera même à bon droit.

    8. Les fruits dépensera volontiers,

    Laissant le fond aux héritiers.

    9. Aux armes fera grandes dépenses,

    Si pauvreté ne l'en dispense.

    10. Par son plaisir & volupté

    Son bien sera mal exploité.

    11. En bonne chose il emplira

    Le sien, & rien ne gâtera.

    12. Un centime ne dépensera,

    Quelque bien qui lui manquât.


    Planche 24


    |cc| Signification sur les frères.


    .I. Si deux frères s'entraimeront,

    Ou comment ils s'accorderont.


    1. Ces deux frères, comme il me semble

    N'auront jamais accord ensemble.

    2. Ils seront tous deux bons amis,

    Si quelque discorde n'y est mise.

    3. Ces deux frères s'aimeront fort,

    Si l'un à l'autre ne se font tort.

    4. Ils seront tous deux bien d'accord

    Si pour des biens il n'y a discorde.

    5. Ces deux frères vu leur maintien

    Ne s'accorderont jamais bien.

    6. Les deux frères dont tu t'enquiers,

    Ne s'aimeront pas volontiers.

    7. Ces deux frères tant s'aimeront

    Que rien à départir n'auront.

    8. Ces frères seront à blamer

    Ce dont ne pourront s'entr'aimer.

    9. Ils seront (ainsi que j'espère)

    L'un à l'autre ami & bon frère.

    10. Ces deux contraires moeurs auront,

    Mais pour honte il s'accorderont.

    11. Il ne sera jour de leur vie

    Qu'entr'eux n'y ait toujours envie.

    12.Ils aurons entre eux grande discorde,

    Mais en la fin feront concorde.


    Planche 25




    .II. Lequel de deux frères mieux doit vivre

    Et à l'autre longtemps survivre. |cd|


    1. Chacun des deux soit sur sa garde,

    La mort l'un & l'autre regarde.

    2. Celui-ci vivra plus longuement,

    Qui se tiendra plus chastement.

    3. Je dis (comme il advient souvent)

    Que le plus jeune ira devant.

    4. Celui des deux premier mourra

    Qui le plus de biens acquerra.

    5. Celui aura plus de durée,

    Dont la fin est plus désirée.

    6. Le plus avare & plus taquin

    Premier mourra comme un coquin.

    7. Celui doit vivre d'avantage,

    Qui de tous deux est le plus sage.

    8. Celui qui tient l'autre à mépris,

    Sera pour vrai le premier pris.

    9. Ils sont bien loin de leur décès,

    Si l'un des deux ne fait excès.

    10. Celui qui plus étudira,

    Premier à l'autre à Dieu dira.

    11. Celui-ci aura plus longue vie

    Qui sur son frère a moins d'envie.

    12. Lequel mourra premier, qu'importe,

    Il n'est rien que n'assaille la mort .


    Planche 26




    .III. Lequel equel de l'un & l'autre frère

    Aura fortune plus prospère. |ce|


    1. Si l'ainé poursuit Fortune,

    La trouvera plus opportune.

    2. Si le puiné veut prospérer,

    A la court se doit retirer.

    3. L'ainé par femme doit avoir

    Bonne fortune, & grand avoir.

    4. Le jeune s'il est bien instruit,

    Fera un jour quelque grand fruit.

    5. L'ainé aura grande alliance,

    Et de hauts seigneurs l'accointance.

    6. Le jeune à grand biens parviendra,

    Par une chance qui lui viendra.

    7. Le plus jeune, par bon service,

    Aura situation, ou bénéfice.

    8. Qui mieux les études entendra,

    Sera celui qui parviendra.

    9. Le puisné sera diligent,

    Et moins que son frère indigent.

    10. Le plus petit par son bon sens,

    Riche sera plus que cent arpents.

    11.Ils n'auront jamais par leur prouesses,

    Ni grand honneur ni grande richesse.

    12.A tous deux grands biens sont promis

    Mais ils auront bien peu d'amis.


    Planche 27


    |cf| De la société & compagnie


    .IIII. Celui qu'on tient pour compagnon

    S'il est ami fidèle, ou non.


    1. En lui n'y a point d'assurance,

    Partant ne faut lui faire confiance.

    2. L'ami dernier qu'avez aquis,

    Sera sur tous le plus exquis.

    3. Celui-ci est loyal & fidèle,

    Et son amour est de bon zèle.

    4. Avec sûreté le dois aimer,

    Car en lui n'y a point d'amer.

    5. Celui-ci, encore qu'il soit aimable,

    A mon avis sera instable.

    6. Si tu l'aime, il t'aimera :

    Sois lui fidèle, aussi sera.

    7. Ce compagnon dont tu t'enquiers,

    Sera fidèle volontier.

    8. En cet ami il y a tel défaut,

    Que ce n'est pas ce qu'il te faut.

    9. Celui-ci est aimable & doux,

    Il sera fidèle sur tous.

    10. Il n'aime guère à demi,

    Toujours sera parfait ami.

    11. Cherches autre part une alliance,

    Car celui-ci n'est pas à mon goût.

    12. Il t'aime & ne te voit qu'à demi,

    Sois lui semblablement ami.


    Planche 28




    .V. Si c'est chose mauvaise ou bonne

    D'accompagner une personne. |cg|


    1. Il ne te faut l'accompagner,

    A perdre y a plus qu'à gagner.

    2. Il est digne qu'on l'accompagne,

    Sans le laisser en la campagne.

    3. Sa compagnie est bonne & belle,

    La tienne lui soit aussi telle.

    4. Accompagnez cette personne,

    Car sa compagnie est très bonne.

    5. Si ce n'est bien à grand besoin,

    De l'accompagner n'aie soin.

    6. D'accompagner tel personnage

    Garde toi bien si tu es sage.

    7. Accompagnez le sûrement,

    Vous en aurez soulagement;

    8. Va t'en plutôt loin à l'écart

    Chercher compagnie autrepart.

    9. Ne le laisses pour rien au monde,

    Il n'est rien de mieux à la ronde.

    10. Plutôt t'en devoir éloigner,

    Que le suivre & accompagner.

    11. Il n'est pas bon pour ta maison ,

    Cherche ailleurs autre compagnon.

    12. Suis le hardiment tel qu'il est,

    Bien trompeur sera s'il déplait.


    Planche 29




    .VI. S'il est bon de partir pour l'heure

    En compagnie, ou qu'on demeure. |ch|


    1. L'heure n'est pas bien opportune

    Pour suivre compagnie aucune.

    2. La compagnie, & l'heure est bonne,

    Suis la si le coeur s'y adonne.

    3. Tiens toi seul en ta maison,

    Car de partir n'est pas saison.

    4. Si c'est compagnie honorable,

    L'heure est aussi bien convenable.

    5. Si tu m'en crois tu n'iras pas,

    Vu le danger d'un mauvais pas.

    6. D'avis ne suis d'accompagner

    Ceux qu'on est venu te présenter.

    7. Il n'est meilleur heure que celle-ci,

    Pour suivre honnête compagnie.

    8. Si la compagnie est joyeuse,

    Aussi est l'heure bien heureuse.

    9. Cette heure pour aller à l'aise

    N'est ni trop bonne ni mauvaise.

    10. Pour bien ton affaire assurer,

    Je te conseille demeurer.

    11. Il vaut mieux encore séjourner,

    Que telles gens accompagner.

    12. Mieux vaut qu' il y aille que non,

    Pour acquérir gloire & renom.


    Planche 30


    |ci| Des juges.


    .VII. Si le juge est à tous propice

    Pour faire bon droit & justice.


    1. Ce juge à mon intention,

    Est de mauvaise affection.

    2. Ce juge, quant à sa personne,

    A nature amiable & bonne.

    3. Ce juge sera sage & bon,

    Mais qu'il ne soit surpris par don.

    4. Ce juge se maintiendra bien,

    Car il ne veut qu'honneur, & bien.

    5. Ce juge est sage & arrêté,

    Bon pour régir une cité.

    6. Ce juge est avaricieux,

    Et d'honneur trop ambitieux.

    7. Celui-ci sera courtois & doux,

    Et raisonnable dessus tous.

    8. Ce juge est par trop variable,

    Pour être droit & raisonnable.

    9. Ce juge est de bonne nature,

    S'il n'est décent par sa luxure.

    10. Ce juge par son avarice

    Est dangereux en son office.

    11. Ce juge n'est pas profitable,

    Car il est rude & intraitable.

    12. Ce juge est bon & gracieux,

    On ne pourrait souhaiter mieux.


    Planche 31




    .VIII. Si ce juge sera blamé,

    Et du peuple haï, ou aimé. |ck|


    1. Celui-ci se fera tant haïr

    Qu'on ne le voudra obéir.

    2. Il sera fort doux & traitable,

    Et à tout le peuple agréable.

    3. Ni trop aimé, ni trop haï

    Il ne sera, dont m'ébahis.

    4. Parce que bon juge sera,

    Le commun peuple l'aimera.

    5. Par ostentation & ambition,

    N'aura pas bonne réputation.

    6. Cestuy sera d'aucuns aimé,

    D'autres haï & diffamé.

    7. Pour sa bonté & grande prudence

    Chacun l'aura en révérence.

    8. Il acquerra l'inimitié,

    Pour être juge sans pitié.

    9. Pour être gracieux & doux

    Il se fera aimer de tous.

    10. Ce juge sera équitable,

    Et toutefois peu agréable.

    11. En l'état ou ce juge est mis,

    Aquerra beaucoup d'ennemis.

    12. Tout le peuple l'aimera bien,

    Pour ce qu'il est homme de bien.


    Planche 32


    |cl| Des prélats


    .IX. Si le prélat d'une cité

    Est bon pour telle dignité.


    1. Celui-ci oui, en vérité,

    N'est propre à telle dignité.

    2. Il est digne des plus grands biens,

    Mais que chastement vive, & bien.

    3. Ce bon pasteur, de son troupeau

    Prendra & la laine & la peau.

    4. Le peuple doit prendre en bonheur

    D'avoir un tel prélat d'honneur.

    5. Ce prélat n'est pas suffisant,

    Il serait mieux ailleurs gouvernant.

    6. Ce prélat n'est point à ma guise,

    Pour bien gouverner une église.

    8. Il ne faut point qu'il se déguise,

    Mieux vaut aux armes qu'à l'église.

    9. Celui-ci serait assez propice,

    S'il n'était si enclin à vice.

    10. Ce prélat est de grande prudence,

    Et de très bonne conscience.

    11. Celui-ci en veut partout chercher,

    Pour son profit & point prêcher.

    12. Ce prélat dont on devise,

    Est digne de plus grande église.



    Planche 33





    .X. S'il gouvernera ses ouailles

    En vrai pasteur où qu'il aille. |cm|


    1. Celui-ci n'est pas pour gouverner

    Qui veut tout prendre et rien donner.

    2. Sa providence sera bonne,

    Si à volupté ne s'adonne.

    3. Il gouvernerait sagement,

    Dieu luy accorde de vivre longtemps.

    4. Il fera si bien son devoir,

    Qu'il en doit grand honneur avoir.

    5. Ne pensez pas qu'il fasse rien,

    Pour l'estimer homme de bien.

    6. S'il ne se garde d'avarice,

    Jamais ne fera bien l'office.

    7. Si prudemment gouvernera

    Que chacun s'en satisfera.

    8. Ce prélat n'est pas en effet,

    Pour jamais faire un seul beau fait.

    9. Il gouvernerait sagement,

    S'il pouvait vivre chastement.

    10. Si sagement se maintiendra,

    Que sur lui exemple on prendra.

    11. Prélat de mauvaise gouverne,

    Il n'est bon que pour la taverne.

    12. Il sera de si bonne affaire,

    Qu'il ne pourra que tout bien faire.


    Planche 34


    |ca| Des enfants que l'on allaite


    .XI. Si nourrice en train d'allaiter

    Donne à l'enfant bonne tétée.


    1. Cette nourrice fait la fière,

    Et donne un lait trop amer.

    2. Celle-ci a du lait à plaisir,

    Meilleure ne pourriez choisir.

    3. Si la nourrice on veut opprimer,

    De celle-ci vous faut passer.

    4. En celle-ci il n' y a aucun vice,

    Pourquoi ne serait -elle bonne nourrice?

    5. Celle-ci est mal fagotée,

    Elle est rude et négligée.

    6. Celle-ci n'est pas de bonnes moeurs,

    Une autre il faut chercher ailleurs.

    7. Cette femme est bonne nourrice,

    Et au petit enfant propice.

    8. Bien que cclle-ci soit bonne à souhait,

    Prenez garde qu'on ne trouble le lait.

    9. Cette nourrice bien apprétée

    Donne bon lait & bonne tétée.

    10. Pour allaiter, & bien traiter,

    A cette fin se faut arrêter.

    11. Cette nourrice me déplait :

    Je crois qu'elle a troublé le lait.

    12. C'est celle-ci que je souhaite,

    Car elle est nourrice parfaite.


    Planche 35




    .XII. Quand le temps sera bien propice

    Pour le sevrer de la nourrice. |cb|


    1. Dès maintenant pleurer l'enfant

    Le moment vous le défend.

    2. S'il a deux ans sevrer le faut,

    Pourvu qu'il ne fasse trop chaud.

    3. S'il a puissance de manger,

    Sevrez le sans aucun danger.

    4. Sevrez-le, il a assez tété,

    Mais que ne soit en plein été.

    5. Sevrez l'enfant sans plus attendre,

    L'heure est bonne, sans se méprendre.

    6. Il n'est pas temps de le sevrer,

    On pourra bien le retrouver.

    7. Il est temps si elle est femelle,

    De la sevrer de la mamelle.

    8. Ne le sevrez de cette sorte,

    Attendez qu'autrement se porte.

    9. Sevrez le car l'heure y est bonne,

    Si aussi l'âge s'y adonne.

    10. Sevrez cet en fant sûrement,

    S'il a déja fait ses dents.

    11. Ne le sevrez cette semaine :

    Car l'heure n'est ni bonne, ni saine.

    12. Si c'est un fils pleurer le faut,

    Si c'est une fille, peu me chaut.


    Planche 36


    |dd| De l'avènement d'une chose.


    .I. A quelle fin, mauvaise ou bonne,

    Adviendra la chose pour la personne.


    1. En rien douter ne conviendra

    Que tout à bonne fin tournera.

    2. La chose où tu veux parvenir,

    Ne peux qu'à bonne fin venir.

    3. Si l'entreprise est bien conduite,

    A bonne fin sera réduite.

    4. La fin, l'entrée & les moyens,

    D'inconvénients seront pleins

    5. La chose dont tu veux savoir,

    Ne doit pas bonne fin avoir.

    6. Cette chose quelque soit l'avenir

    Ne peut qu'à bonne fin venir.

    7. Ravisez-vous, car cette chose

    A mauvaise fin se dispose.

    8. Qui sagement se contiendra,

    La chose à bonne fin viendra.

    9. Poursuis vivement, importune,

    A la fin t'aidera fortune.

    10. Cette chose je le devine

    A très mauvaise fin s'incline.

    11. Cette chose aura fin joyeuse,

    Fortune y sera gracieuse.

    12. Qui mieux ne s'y hasardera

    Jamais bien ne succédera.


    Planche 37




    .II. Si celui qui en a le nom

    Est de l'enfant vrai père ou non. |de|


    1. Sa mère qui l'éleva,

    Dirait bien comment il en va.

    2. Encore faut-il qu'il ait un père,

    Mais je n'en croirai que la mère.

    3. Il ne faut point qu'on reproche

    Au mari qu'il n'en soit le père.

    4. La mère est sage & n'a forfait,

    Partant c'est son père en effet;

    5. Ne lui faites point ce blâme

    C'est bien le père, qu'on le clame

    6. Ce père doit l'avouer bien,

    Car il lui ressemble assez bien.

    7. Le père doit être celui

    Qui doit savoir s'il est à lui.

    8. Chacun pour vérité le tient,

    Que c'est à lui qu'il appartient.

    9. Croire il en faut sans contredit

    Ce que la mère en aura dit.

    10. Quoique l'enfant jamais ne fit,

    De le croire c'est son profit.

    11. Tu connaîtra si tu es sage,

    Qui est son père à son visage.

    12. Ne faut point que le père tâche

    D'avoir réponse qui le fâche.


    Planche 38


    |df| Vie des pères.


    .III. Si un père naturellement

    Ne doit guère vivre, ou longuement.


    1. Si de faire excès il se garde,

    De tôt mourrir ne se garde.

    2. Celui-ci vivra (comme j'affirme)

    Jusques à son naturel terme.

    3. Encore vivra longuement,

    Mais qu'il se garde sagement.

    4. Il vivra le cours de son âge,

    N'enquerrez rien d'avantage.

    5. Sa nature est trop refroidie,

    En bref mourra par maladie.

    6. Celui-ci vivra plus volontier

    Que ne voudront ses héritiers.

    7. Ne t'enquiers point dessus sa vie,

    Il vivra plus que n'as envie.

    8. Longtemps vivra selon nature,

    S'il n'est affaibli par luxure.

    9. Tel de son père à la mort pense,

    Qui le premier ira à la danse.

    10. S'il vit ou meurt peu vous importe,

    Car cela rien ne vous coûte.

    11. Qu'en sa mort aucun ne s'attende,

    Il n'en a veine qui y tende.

    12. Qu'il mette en ordre sa maison,

    Car de partir il est saison.


    Planche 39


    |dg| Successions.


    .IIII. Si on aura grandes possessions

    Par acquêt, ou succession.


    1. Tu peux avoir si tu es sage

    De tes parents grand héritage.

    2. Encore auras comme j'espère,

    Jouissance des biens de ton père.

    3. Réparer rien ne t'attends pas

    Par testament, ni par trépas.

    4. N'attends point après ton parent

    Pour être riche & apparent.

    5. De père, mère, frère, ou soeur,

    Attendre après, ce n'est qu'un leurre.

    6. Grans biens auras en héritage,

    Par succession & partage.

    7. Va t'en ailleur chercher adresse,

    De tes parents n'auras richesse.

    8. Celui-ci aura, ou tôt ou tard,

    Des biens de son père grand part.

    9. Il aura un jour grand richesse,

    mais ce sera par la prouesse.

    10.Ne t'attends pas d'avoir grands biens

    De par l'héritage des tiens.

    11. Il sera oppulent en biens,

    De par la succession des siens.

    12. D'avoir succession qui vaille

    Ne t'y attends, partant travailles.


    Planche 40


    |dh| De la fertilité de la terre.


    .V. Si cette année, ou peu, ou rien,

    On récoltera et combien.


    1. Des biens aurons à grand foison

    Cette année en toute saison.

    2. Le ciel menace fort la terre

    Cet annnée, de lui faire la guerre.

    3. La terre est mal ordonnée,

    Pour avoir grands biens cette année.

    4. Cette année assez bien s'ordonne,

    Pour être suffisamment bonne.

    5. De fruits cette terre n'aura assez,

    Mais chacun sera rassasié.

    6. Voici l'an que les usuriers

    S'en iront pendre en leurs greniers.

    7. Si dieu ne garde biens & fruits

    Ils seront tous cet an détruits.

    8. Des fruits auront moyennement,

    Et d'autres sufisamment.

    9. Cet an ne faut que te reposes,

    Car peu aurons de toutes choses.

    10. Beaucoup de biens, mais chers seront,

    A cause des des taxes qui hausseront.

    11. L'année sera gracieuse,

    Et de plusieurs biens fructueuse.

    12. Qui aura blés & vins en garde,

    Je lui conseille qu'il les garde.


    Planche 41




    .VI. De quel fruits peu en quantité :

    Quels à bon prix, ou grand'cherté. |di|


    1. Les épices seront chers,

    Du reste on fera bonne chère.

    2. Huile, fourrage, & grains, menus,

    Seront à bon marché tenus.

    3. Je me réjouis que cette année

    Aurons beaux blés & grand' vinée.

    4. Trop chers seront (par les fourrages)

    La chair, le beurre, & les fromages.

    5. Ni blés ni vins n'auront cherté,

    Pourvu qu'ils ne soient transportés.

    6. Des fruits aurons grand quantité,

    De blés bien peu, de vin cherté.

    7. Cherté de foins, & de bétail.

    Et tout ce qu'on vend au détail.

    8. On aura cette année quantité telle,

    Les prix seront concurentiels.

    9. Tout ce qui se vend au marché

    Sera cette année à bon marché.

    10. Le bétail, aussi vins & blés

    Ne seront point à bon marché.

    11. Fèves, pois, huiles, & potages

    Plus aurons que de fruitages.

    12. De blés & vins fais ton emplette,

    Car ils seront en grande requête.


    Planche 42



    |dK| Commencements d'édifices.


    .VII. Si le temps est bon & propice

    Pour commencer un édifice.


    1. Tu ne peux meilleur temps choisir

    Pour batir un lieu de plaisir.

    2. Encore un peu te faut attendre

    Pour ce bâtiment entreprendre.

    3. Tu peux commencer si tu veux,

    Mais d'attendre un peu ferais mieux.

    4. Cette heure n'est pas convenable

    Pour commencer maison durable.

    5. Un autre temps tu éliras

    Pour le logis que batira.

    6. Ors tu peux bien sûrement

    Assoir le premier fondement.

    7. Ne bâtis point cette journée,

    Car elle est trop mal fortunée.

    8. Le mois de Mars est plus propice

    Pour commencer ton édifice.

    9. Si tu veux mon conseil prendre,

    Je te conseille encore attendre.

    10. Ne commencez maintenant rien,

    Car il ne vous viendrait à bien.

    11. Ne soyez tant vif & pressé.

    Sans à votre argent regarder .

    12. Pour faire une oeuvre de durée,

    Cette heure n'est pas assurée.


    Planche 43




    .VIII. Si l'édifice déja construit

    Est bien fondé, & bien fini. |dl|


    1. Cet édifice a pris son plis,

    Il est bien fait & accompli.

    2. Selon la matière, l'ouvrage

    Est assez bon pour ton usage.

    3. Cet édifice en cet endroit

    N'est batti ni bien ni adroit.

    4. Tel batiment porte la mine

    De tomber bientôt en ruine.

    5. De ce logis l'achèvement

    Est meilleur que le fondement.

    6. Je n'en puis autre chose dire,

    Sinon que n'y trouve à redire.

    7. De cet oeuvre le fondement

    N'est pas assez profondément.

    8. Cet oeuvre ainsi parachevé

    Est bien fait, & bien élevé.

    9. Cest oeuvre est fait subtilement,

    Elle durera fort longuement.

    10. Cet oeuvre semble être parfait,

    Mais il ne fût jamais bien fait.

    11. Ce bâtiment est bon & sûr,

    On peut se fier à son allure.

    12. Il n'est pas sûr de s'y fier,

    Mieux vaudrait le r'édifier.


    Planche 44




    .IX. Si ce qu'on veut commencer

    On doit poursuivre, ou délaisser. |dm|


    1. Ce qu'à présent ton coeur prétend

    Se doit poursuivre comme il l'entend.

    2. Si tu poursuis ton entreprise,

    Jamais à fin ne sera mise.

    3. Ton entreprise est vertueuse,

    Poursuis, la fin sera heureuse.

    4 Tu entreprends avec légèreté,

    Gardes toi d'en tomber en danger.

    5. Poursuis hardiment l'entreprise,

    Car a bonne fin sera mise.

    6. Commences & poursuis vivement,

    A bout en viendra brièvement.

    7. Je te conseille laisser tout,

    Car n'en viendras jamais à bout.

    8. Poursuis, car bien succédera,

    Et déesse Fortune t'aidera.

    9. Cette entreprise est fort douteuse,

    Je crains la fin n'en être heureuse.

    10. Sa pensée à bonne fin tend,

    Pour suivre, aura ce qu'il prétend.

    11. Point ne demeures en chemin,

    Puisque Fortune te tend la main.

    12. Ton esprit tend à hautes choses,

    Point ne feras ce qu'on propose.


    Planche 45



    |da| Des trésors cachés cachés.


    X. Si au lieu qu'on pense un trésor

    Caché, il y est encore.


    1. Je te promets qu'il y demeure,

    Mais tu ne le verras pour l'heure.

    2. Il y a trésor vraiment,

    Mais est caché subtilement.

    3. S'il est bien vrai qu'on l'y cacha,

    On l'ota dès qu'on l'y chercha.

    4. Trésor il y a s'il est cherché,

    Mais est profondément caché.

    5. Tout ce trésor n'est qu'ordure,

    N'y cherchez point votre aventure.

    6. Il y a grand trésor & riche,

    Pour le chercher ne sois point chiche.

    7. En ce lieu il n'y a rien qui vaille,

    D'or ne trouveras même une paille.

    8. Trésor il y a si on le fait chercher,

    Mais il n'est pas en terre caché.

    9. Trésor il y a sans l'inventer :

    Mais est difficile à trouver.

    10. Il n'y a rien qui bien te fasse,

    Car il n'y a plus que la place.

    11. Il y a trésor de grand prix,

    Faits & si bien que n'en soit repris.

    12. Il n'y a rien qui vaille poursuite,

    Pour le néant en serais quitte.


    Planche 46




    .XI. Si le trésor se trouvera.

    Et en quel endroit il sera. |db|


    1. Qui vers orient le cherchera,

    En un gros mur le trouvera.

    2. En terre est caché bien avant

    Du coté du soleil levant.

    3. Cherchez au lieu qu'aviserez,

    Certainement l'y trouverez.

    4. Tu le trouveras, mais prend garde

    Délier l'esprit qui le garde.

    5. A tout jamais chercher pourras

    Que nul trésor ne trouveras.

    6. Qu'en vain ne se tourmente & peine,

    Car il n'y perdrait que sa peine.

    7. Quoiqu'il y soit, par quelque peine

    Ne l'auras de cette semaine.

    8. A main senestre en Occident,

    Le trouvera à volonté.

    9. Ne le cherchez point désormais,

    Vous ne le trouveriez jamais.

    10. Au lieu qu'on dit qu'il est caché,

    Se trouvera, s'il est cherché.

    11. Par certain art, & par raison

    Le trouveras dans la maison.

    12. Vous y pourriez beaucoup dépenser

    Sans y trouver que susciez prendre.


    Planche 47


    |dc| Du secret.


    .XII. Si ce qu'on veut être celé

    Sera point sû, & révélé révélé.


    1. La chose sera bien celée,

    Sans jamais être révélée.

    2. La chose fût faite si bien

    Que nul jamais n'en saura rien.

    3. Je ne sais pas qui ce sera,

    Mais à la fin on le saura.

    4. Ton vice a beau être celé,

    Mais à la fin sera révélé.

    5. La chose sera découverte,

    N'en doutez point, à gain ou perte.

    6. De ton erreur, prends assurance

    Que nul n'en aura connaissance.

    7. On le saura quoiqu'on retarde,

    Par une langue babillarde.

    8. Cette chose en secret tenue

    A nul vivant sera connue.

    9. La chose bien celée se peut,

    Nul n'en saura rien s'on ne veut.

    10. Par un bavard fin & pervers

    Tes secrets seront découverts.

    11. Quelque ami qu'auras irrité

    Enfin dira la vérité.

    12. Cela sera sû, & en bref temps,

    Ce dont plusieurs seront mécontents.


    Planche 48


    De l'état des mariés, s'ils auront enfants ou non [ee]


    I. Si ceux qui sont en mariage,

    Auront enfants en leur ménage.


    1. Auront enfants suffisamment,

    Car pour engendrer sont amants.

    2. ILs auront des enfants assez,

    Avant que leurs ans soient passés.

    3. D'en avoir ils ne manqueront,

    Même si c'est tard, tant s'aimeront.

    4. La femme est chiche & trop active,

    Jamais n'aura enfant qui vive.

    5. Ils auront grand nombre d'enfants,

    Qui seront beaux & triomphants.

    6. La femme est mal accompagnée

    Pour en avoir grande lignée.

    7. Le père en fait bien son devoir,

    Il doit plusieurs enfants avoir.

    8.Jamais n'auront d'enfants, & le blâme

    En retombera sur la femme.

    9. Il faut que le mari travaille,

    S'il veut avoir enfant qui vaille.

    10. Ils auront selon leur désir

    Grand nombre d'enfants à plaisir.

    11. Ils sont mal assortis ce me semble,

    Pour avoir des enfants ensemble.

    12. Ils en auront, mais que la dame

    Fasse son devoir d'honnête femme.


    Planche 49


    |ef| A qui il tient.


    .II. S'il ne peuvent y parvenir,

    Auquel des deux il peut tenir.


    1. Il peut à la dame tenir,

    Qui ne sait pas au point venir.

    2. Le mari n'en doit avoir blâme,

    En lui ne tient, c'est à la dame.

    3. La dame n'en doit blâme avoir,

    Car elle en fait bien son devoir.

    4. Ni l'un ni l'autre fait devoir,

    Soit pour fournir ou recevoir.

    5. La dame est prompte à recevoir,

    Mais bien tardive à concevoir.

    6. L'un est trop chaud, & l'autre froid

    l'un trop s'avance, & l'autre déçoit.

    7. La dame est prête à concevoir,

    Si l'homme faisait son devoir.

    8.S'ils n'ont tous deux enfants en somme,

    Certes il ne tient pas à l'homme.

    9. Je crois qu'il tient à tous les deux,

    Pour la grande avarice d'eux.

    10. Malgré que la femme retarde,

    Ils en auront quoi qu'ils tardent.

    11. Le mari est par trop ardent,

    Sa femme attendra cependant.

    12. La dame est bien faite, & ne tient

    Qu'a son mari qu'elle soutient.


    Planche 50


    |eg| Si la dame est enceinte.


    .III. Si la dame est bien enceinte

    Pour de vrai, ou si c'est feinte.


    1. Si grosse n'est ne lui soit fait grief,

    Car elle le sera en temps bref.

    2. Je t'assure bien qu'elle est enceinte

    D'un bel enfant, ce n'est pas feinte.

    3. Il la faut un peu soulager,

    Elle est enceinte & en danger.

    4. Ce sont humeurs dont elle est pleine,

    Car la dame n'est guère saine.

    5. C'est d'un enfant, n'en faut douter,

    Mais il pourra bien cher coûter.

    6. Celle-ci n'est pas (quoiqu'on en dise)

    Grosse d'enfant, mais maladive.

    7. Elle est enceinte, & aura joie,

    De son enfant mais qu'elle le voie.

    8. Si n'est enceinte, je me vante

    Qu'elle n'en perdra que l'attente.

    9. C'est qu'elle a pris de l'embonpoint,

    Car d'enfant elle n'en a point.

    10. Elle est d'un enfant grosse & pleine

    Qui lui donnera beaucoup de peine.

    11. Aucun enfant n'a dans le ventre,

    Mettre y en faut, ou qu'il y entre.

    12. Elle est enceinte ainsi je l'entends,

    Mais pas depuis fort longtemps.


    Planche 51




    .IIII. Si elle doit fils, ou fille avoir,

    On le pourra ici savoir. |eh|


    1. Sachez qu'un beau fils elle aura,

    Duquel en joie accouchera.

    2. Elle aura un fils vraiment,

    Mais ne sera sans grand tourment.

    3. Je donne à la dame présente

    Une très belle fille & gente.

    4. Elle sera d'un fils délivré,

    Malheureusement sera mort-né.

    5. Son ventre est rond comme une bille,

    Je crois qu'elle aura une fille.

    6. Celle-ci d'un fils enfantera,

    Ce qui le père réjouira.

    7. Cette dame quant à elle,

    En aura du sexe femelle.

    8. Assez vaut une fille bonne,

    Prenez en gré ce que Dieu donne.

    9. Un fils aurez, mais prenez garde

    De trouver une bonne garde.

    10. C'est un fils, & peut-être deux,

    Ce dont le père sera joyeux.

    11. C'est un beau fils droit & sans vice,

    Mais donne lui bonne nourrice.

    12. Cette demoiselle gentille

    N'enfantera que d'une fille.


    Planche 52





    .V. Si l'enfant mâle aura désir

    Suivre vertu ou son plaisir. |ei|


    1. Cet enfant grand espoir me donne

    D'aimer vertu & chère bonne.

    2. Cet enfant n'aura son désir

    Qu'à volupté & son plaisir.

    3. Aura de malicieux desseins,

    Devenu vieux & mondain.

    4. Tout son plaisir & son délice

    Sera l'argent & l'avarice.

    5. Cet enfant aimera l'honneur,

    Et la vertu, tel est son heur.

    6. Cela où plus aura plaisir

    Sera au monde, & à la chair.

    7. Il prisera divertissements

    Avec jeunes dames nuitamment.

    8. Celui-ci en saine conscience

    Aimera vertu & science.

    9. Celui-ci sera fort solitaire,

    Aimant peu parler, ou se taire.

    10. Celui-ci voudra selon raison

    Vivre en honneur en sa maison.

    11. L'enfant vertu ne prisera,

    Ni la science ne fera cas.

    12. Il est né sous un signe heureux,

    Sera plaisant & amoureux.


    Planche 53





    .VI. Si la fille aura dévotion

    Au monde, ou à religion. |ek|


    1. Cette pucelle gracieuse

    Serait sage religieuse.

    2. Celle-ci aimera dès sa naissance

    Sentir la mondaine plaisance.

    3. Celle-ci sera un peu sujet

    A plaisirs mondains goûter.

    4. A ses parents obéiras,

    Mais en religion point n'ira.

    5. Celle-ci sera d'honnête vie,

    Et de bien faire aura envie.

    6. Il aimera plus volontiers

    Les jeux d'amour que les curés.

    7. Celle-ci n'aura affection

    Ni au monde, ni à religion.

    8. Celle-ci sera bien plus idoine

    A un mari, qu'avec un moîne.

    9. Elle sera triste & chagrine,

    Et à religion encline.

    10. Elle sera fort belle & sage

    Pour bien gouverner un ménage.

    11. Mieux aimera le bas métier,

    Que d'aller chanter le psautier.

    12. Elle sera fort belle & gente,

    Et d'avoir mari plus contente.


    Planche 54




    .VII. Quel jeu pour ton contentement

    Fera bon divertissement. |el|


    1. Pour mieux ton esprit libérer

    Par lecture devrais t'évader.

    2. Tirer à l'arc & arbalète

    Sont des ébattement s honnêtes.

    3. La paume, la balle, & la lice,

    Donnent au corps grand exercice.

    4. Avec les dames deviser

    Est beau jeu, sans en abuser.

    5. C'est jeu d'esprit que l'échiquier,

    Mais que du temps ne vous fâchiez.

    6. La lutte, la barre, & l'escrime

    Rendent l'homme plus magnanime.

    7. Aux doux instruments de musique

    Un bon esprit souvent s'applique.

    8. Jeux de dés trop prêtent à colère,

    C'est pour gens dignes des galères.

    9. Le plus beau jeu que vous conseille,

    C'est de dormir quand on sommeille.

    10. Pour tous vos jeux en quelque lieu,

    Ne perdez à servir à Dieu.

    11. Il fait bon aller à la chasse,

    Et suivre le lièvre à la trace.

    12. Prenez ébats si l'on m'en veut croire

    A bien manger, & a bien boire.


    Planche 55





    .VIII. Si le messager (quant à soi)

    Est loyal, & de bonne foi. |em|


    1. Je t'assure quant au messager,

    Qu'il n'est point sot ni mensonger.

    2. Ce messager est bien loyal,

    Fiez vous y sans penser à mal.

    3. Je le vous puis certifier,

    Qu'il n'est pas sûr de s'y fier.

    4. De tiers il convoite l'argent,

    Et il n'est guère diligent.

    5. Il est fidèle messager,

    Mais il est un peu mensonger.

    6. Tel messager fait le zouave,

    Garde toi qu'il ne te déçoive.

    7. Lui est loyal & fidèle,

    Rapide tel une hirondellle.

    8. Ce messager dont tu t'enquiers,

    Parfaira bien ce que requiers.

    9. Pour bien transmettre un message

    Ce messager n'est guère sage.

    10. Ce messager est bien discret,

    Fidèle, loyal & secret.

    11. Ce messager est trop bavard,

    De s'y fier il y a danger.

    12. Il est assez bonne personne,

    Si par contrainte on ne l'éprouve.


    Planche 56




    .IX. Si le messager accomplira,

    Ce qui commandé lui sera. |ea|


    1. Il fera bien & sagement

    Son message, à mon jugement.

    2. Il fera si bien son devoir

    Qu'on lui devra bon gré savoir.

    3. Il fera bien ce qu'il doit faire,

    Et parfera ton affaire.

    4. Ce messager quoiqu'il en soit

    Ne fera jamais chose qui vaille.

    5. Ce messager est à ta guise

    Pour parfaire ton entreprise.

    6. Ne t'attends point que jamais fasse

    Quoique ce soit de bonne grâce.

    7. Il fera si bien son message

    Qu'on le tiendra pour homme sage.

    8. Il ne fera certainement

    Ce que l'on veut entièrement.

    9. Ce messager, en chose grande,

    N'accomplira ce qu'on demande.

    10. Ce messager fera très bien

    Ce qu'il doit sans oublier rien.

    11. Il ne fera rien qu'à regret,

    Tu ne lui diras ton secret.

    12. Il supportera bien sa charge

    Il n'est surpris en un passage.


    Planche 57




    .X. Si ce qu'on rapporte est croyable,

    Et la nouvelle véritable. |eb|


    1. Ne pensez pas que ce soit fable,

    Car la nouvelle est véritable.

    2. Cette nouvelle est bien croyable,

    J'estime qu'elle est véritable.

    3. Si la nouvelle continue

    Pour vraie doit être tenue.

    4. C'est chose fausse & déformée,

    Et telle enfin sera trouvée.

    5. Si c'est quelque bonne nouvelle,

    Tu peux bien croire qu'elle est telle.

    6. De ce rapport que l'on propose,

    Crois bien qu'il en est quelque chose.

    7. Tu le croiras si c'est à bien,

    Si c'est à mal, n'en croiras rien.

    8. N'en croyez rien : car la nouvelle

    N'est ni véritable, ni telle.

    9. Si c'est à bien, je n'y crois rien :

    Si c'est à mal, je le crois bien.

    10. Ce qu'on colporte par la ville

    N'est pas parole d'évangile.

    11. Soyez certain soit en mal ou en bien,

    Que tout est faux, & n'en est rien.

    12. Sans cause on ne l'a pas semée,

    Il n'est point de feu sans fumée.


    Planche 58




    .XI. Ce qu'une lettre en général

    Contient, ou en bien, ou en mal. |ec|


    1. Ne doutez point de cette lettre,

    On n'a voulu que bien y mettre.

    2. N'enquerez plus, cette missive

    Ne fait tort à homme qui vive.

    3. Ce n'est qu'une lettre commune,

    Qui a nul n'est importune.

    4. Cette lettre contient nouvelle,

    Qui n'est ni plaisante ni belle.

    5. D'en savoir plus avant ne tâches,

    Car il n'y a rien qui te fache.

    6. Cette missive tel cas porte

    Qu'assez tôt viendra qui la porte.

    7. On le saura quoiqu'on retarde,

    Par une langue babillarde.

    9. Ces lettres n'ont aucun plaisir,

    Sinon tristesse & déplaisir.

    10. La lettre ne contient en somme

    Rien qui doive déplaire à l'homme.

    11. La lettre ne tient que propos

    Pour tendre à paix & à repos.

    12. Cette lettre est trop querelleuse

    Il en viendra noise facheuse.



    Planche 59





    .XII. S'il sera bon en prose ou mètre,

    D'écrire à son amie une lettre. |ed|


    1. Si tu ne peux faire autrement,

    Au moins écris secrètement.

    2. Les lettres, les amours accusent,

    Pourtant sont fols ceux qui en usent.

    3. Qui prend message ou écriture,

    Met ses amours à l'aventure.

    4. Il vaudrait mieux si tu es sage,

    Toi-même en faire le message.

    5. L'amant secret, & bien élevé,

    Craint par missive se dévoiler.

    6. N'envoyez lettre ni message,

    Par vous même en ferez d'avantage.

    7. Ecrivez lui subtilement ,

    Et envoyez secrètement.

    8. Si elle écrit, & sait bien lire,

    Danger n'y a de lui écrire.

    9. Je te conseille écrire en vers

    Propos cachés, à mots couverts.

    10. Mets toute écriture en arrière,

    Et ne te fie en chambrière.

    11. Ne mets aucun écrit en voie.

    Il faut que toi-même tu la voies.

    12. Telle missive en prend acte,

    Et signe d'amour le pacte.


    Planche 60




    .I. Si un banni, d'état démis,

    Sera rappellé & remis. |ff|


    1. Encore sera finalement

    Rappelé honnorablement.

    2. Il est banni à tous jamais,

    Croyez qu'il n'en reviendra jamais.

    3. Ne pensez pas jamais le voir

    De son bien jouissance avoir.

    4. Celui-ci sera comme j'entends,

    Remis partout dans certain temps.

    5. Il n'est pas près d'être remis,

    S'il n'a le plus grand secours d'amis.

    6. Il aura tant de bons amis,

    Qu'en ses états sera remis.

    7. Par son esprit si bien saura

    Poursuivre son rappel, qu'il l'aura.

    8.Malchance lui causera pour l'heure

    Son bannissement & malheur.

    9. Il sera en fonction remis,

    Malgré tous ses ennemis.

    10. Sa liberté est amortie,

    Pour avoir trop forte partie.

    11. Un bon ami le soutiendra,

    Si bien qu'à la fin reviendra.

    12. Je ne pense pas qu'il advienne

    Que jamais en grâce revienne.


    Planche 61




    .II. Si un enfant aura l'heur

    D'être homme libre, ou serviteur. |fg|


    1. Il aura bonne nourriture,

    Et sera de franche nature.

    2. Son esprit sera dur & rude,

    Et destiné à servitude.

    3. S'il ne sert il se fera tort,

    Car il sera puissant & fort.

    4. Il ne subira chose si vile

    Que la condition servile.

    5. En tel service poura être,

    Qu'il sera plus libre qu'un maître.

    6. Ce jeune enfant sans mentir

    Ne voudra point s'assujettir.

    7. De l'asservir ce n'est droiture,

    Son coeur est libre de nature.

    8. Il servira de bonne grâce,

    Encore qu'il fût de noble race.

    9. Il sera de noble nature,

    Et franc sur toute créature.

    10. Celui-ci tant qu'il sera vivant

    Toujours sera un bon servant .

    11. Nature le fait noble & franc,

    Plus que ne fait le noble sang.

    12. Il sera de classe moyenne,

    Entre liberté & gène.


    Planche 62





    .III. Si tel serviteur modèle,

    Est à son maître bien fidèle. |fh|


    1. Il ne veut que bien & honneur,

    Et est loyal à son seigneur.

    2. A ce serviteur que voyez

    Ne vous fiez si me croyez.

    3. Ce serviteur a bon courage,

    Mais il a l'esprit trop volage.

    4. Ce serviteur quant à soi ,

    Est loyal, & de bonne foi.

    5. Malgré qu'il semble bien appris,

    Pour inconduite sera repris.

    6. Il est sûr & homme de bien,

    S'il n'empire il servira bien.

    7. Si le maître n'est bon & loyal,

    Le serviteur sera trivial.

    8. Que d'un tel valet te méfie,

    Sa langue de serpent te défie.

    9. Il est bien sage & décidé,

    Mais il veut être bien traité.

    10. En ce valet n'aura confiance,

    Il n'a pas bonne conscience.

    11. Gardez le, c'est un bon servant

    Pour vous, tant qu'il sera vivant.

    12. Ce serviteur fait bonne mine,

    Garde toi bien qu'il ne te mine.


    Planche 63




    .IIII. S'il est bon de serviteur prendre,

    Et auquel plutôt on doit tendre. |fi|


    I. Ne pense pas que soit bonheur,

    Que d'avoir toujours serviteur.

    2. Tu ne pourras servir toi-même,

    Mais il te faut valet de même.

    3. S'il te sert bien, traite le bien :

    Laisse le là, s'il ne vaut rien.

    4. Si tu veux prendre un serviteur,

    Enquiers toi bien s'il est menteur.

    5. Pour bien servir & loyal être

    C'est mal rencontré que d'un prêtre.

    6. Pour te servir il n'est saison

    D'avoir un prètre en ta maison.

    7. Pour te servir à ta façon,

    Prend quelque garçon de ton village.

    8. Ne le prends à ton service,

    Car n'en pourras venir à bout.

    9. Pour être selon ton intention,

    Saches de lui sa nation.

    10. Ton valet longtemps servira,

    Mais à la fin te trahira.

    11. Partout il est de bons valets,

    Mais en rencontrer un est râre.

    12. Celui que pour servir on t'amène,

    Regarde bien s'il est du Maine.


    Planche 64





    .V. Si pour servir & loyal être,

    Le serviteur deviendra maître. |fK|


    1. Il servira si loyalement

    Qu'il en aura contentement.

    2. En bien servant un grand seigneur

    Tu parviendras à grand honneur.

    3. Qu'il serve bien tant qu'il pourra,

    Jamais nanti ne se verra.

    4. En tel service s'est fixé

    Qu'il l'a plus doux que liberté.

    5. Par le service qu'il veut faire

    Accomplira une grande affaire.

    6. Tes parents t'on abandonné

    Pour à jamais être valet.

    7. Pour avoir liberté aucune

    Trop lui résiste la Fortune.

    8. Pour à bien servir t'employer,

    Tu en sera bien gratifié.

    9. Tu pourrais mourir en service,

    Fortune ne t'est pas propice.

    10. Pour en service avoir été

    Il acquerra grande liberté.

    11. Son service plus qu'il ne pense

    Lui donnera grande récompense.

    12. Pour un verre que casseras,

    Hors de ton service seras.


    Planche 65




    .VI. Si le malade guérira,

    Ou comment de son mal ira. |fl|


    1. Il guérira finalement,

    Moyennant le bon traitement.

    2. Ce malade (malgré qu'il tarde)

    Est pour mourir si l'on n'y prend garde.

    3. Il mourra, et de même feront

    Tous ceux qui auprès de lui seront.

    4. Il guérira, & plus avant,

    Sera plus sain qu'auparavant.

    5. Il est (si remède on n'y donne)

    En grand danger de sa personne.

    6. Il guérira quoiqu'il attende,

    S'il a médecin qui s'y entende.

    7. Jamais ne fera longue traite,

    Si plus sagement ne se traite.

    8. Dans certain temps guérir pourra,

    Mais s'il rechute il en mourra.

    9. Il guérira, traitez le bien,

    Les médecins n'y feront rien.

    10. Il n'en mourra sans doute aucune.

    Mais quoi ? C'est chose à tous commune.

    11. Il guérira pour cette fois,

    Qu'il se garde bien toutefois.

    12. Ce patient (quoiqu'on en ait dit)

    Mourra de cette maladie.


    Planche 66




    .VII. Si cette maladie sera

    Fort longue, ou bientôt cessera. |fm|


    1. Elle sera (quoiqu'on en ait dit)

    Fort longue cette maladie.

    2. Si cette maladie est grâve,

    Aussi est vrai qu'elle sera brève.

    3. Estimez qu'il, sans point mentir,

    S'en pourra longtemps ressentir.

    4. S'il est jeune vite guérira,

    S'il est vieil longtemps languira.

    5. La maladie qu'on propose

    A longtemps durer se dispose.

    6. Si on le veut faire guérir,

    Le faut promptement secourir.

    7. Ce malade certainement

    Sera guéri prochainement.

    8. Celui-ci trainera longtemps,

    Et ne guérira qu'au printemps.

    9. Que de son mal ne sois marri ,

    Assez à temps sera guéri.

    10. S'il n'y donne ordre promptement,

    Sera malade longuement.

    11. Il guérira sans différer,

    Mais qu'il se fasse bien traiter.

    12. S'il ne s'efforce & prend vigueur,

    Il sera longtemps en langueur.


    Planche 67





    .VIII. Si le médecin qu'on pratique

    A de la science, ou pratique pratique. |fa|


    1. Il est bien sage & bien expert,

    Comme par les faits il appert .

    2. Ce médecin physicien

    N'est guère bon praticien.

    3. Ce médecin n'est pas savant

    Pour guérir votre patient.

    4. Celui-ci entend bien la science,

    Mais n'en ferez l'expérience.

    5. Il n'est discret ni vertueux

    Mais un vrai fou présomptueux.

    6. Ce médecin est bien discret,

    Déclarez lui votre secret.

    7. Il est sage, & homme de bien,

    Se fier en lui on peut bien.

    8. Ce médecin n'est guère sage,

    De son art n'entend pas l'usage.

    9. Ce médecin au théorique

    Est excellent, & en pratique.

    10. C'est un mauvais médecin,

    Par lui ne seras jamais sain.

    11. Celui-ci est homme de savoir,

    Il fera bien son devoir.

    12. Celui qui grand maître se fait

    A plus de babil que d'effet.


    Planche 68




    .IX. Si aucun pour la digestion

    A besoin de purgation. |fb|


    1. Il n'est pas temps de se purger,

    Mais cependant il faut peu manger.

    2. De médecine ne prends point

    Tant que la lune soit en poinct.

    3. Si ne te purges promptement

    Seras malade assurément.

    4. Pour guérir nature replète,

    Je loue que fasses diète.

    5. Pour le présent je devine

    Que n'as besoin de médecine.

    6. Si tu regardes à ton affaire,

    De médecin n'auras que faire.

    7. Si quelque mal au coeur te touche,

    Prends médecine par la bouche.

    8. Si au ventre a réplétion,

    Prends par en bas purgation.

    9. Il n'a besoin de médecin,

    Il est bien dispos & bien sain.

    10. S'il n'est purgé complètement

    Il ne vivra pas longuement.

    11. Sobrement vivre, & se contienne,

    Et de médecine s'abstienne.

    12. Laisse à présent faire la nature,

    Elle même fera sa cure.


    Planche 69




    .X. Ce que le médecin ordonne,

    S'il sera bon pour la personne personne. |fc|


    1. Cette médecine est bien bonne,

    Prenez la donc, puisqu'on l'ordonne.

    2. Ne souffrez pas que l'on vous saigne

    Si autre médecin ne l'enseigne.

    3. Je vous veux bien certifier

    Qu'il ne fait pas bon s'y fier.

    4. Si tu es délicat & tendre,

    Mieux vaut t'en passer que d'en prendre.

    5. La médecine qu'il ordonne

    Si elle est bien faite sera bonne.

    6. Ce qu'il ordonne est malfaisant,

    Fût-il en toxiques savant.

    7. La médecine qu'il ordonne

    Trop affaiblira la personne.

    8. Ces médecins & maréchaux

    Font mourrir hommes & chevaux.

    9. Du médecin ne fais estime,

    Seulement gardes bon régime.

    10. D'autant que la santé vous touche

    Ne prenez drogues par la bouche.

    11. Ce qu'il ordonne est profitable,

    car c'est un médecin notable;

    12. Il n'ordonne chose qui vaille,

    Je n'en prendrais centésimale.


    Planche 70




    .XI. Si tel qui a réputation

    D'être ensorcelé, l'est ou non. |fd|


    1. S'il souffre, c'est à cause de son vice,

    Car ce n'est sort ni maléfice.

    2. Pourtant point n'est ensorcelé,

    Atteint d'un mal par trop celé.

    3. Il est atteint de sorcellerie,

    Qui lui fera grande facherie.

    4. Soyez sûr qu'on ne lui fit oncques

    Sort, ni maléfice quelconque.

    5. Croyez que c'est vraie sorcellerie,

    Qui pourra être à temps guérie.

    6. Ce n'est point sort quoiqu'on en di se,

    C'est naturelle maladie.

    7. Ce n'est sort ni incantation,

    Mais folle imagination.

    8. Quelque chose a pris par la bouche

    Qui ardemment au coeur le touche.

    9. Ce qui le rend si langoureux,

    C'est l'effet d'un philtre amoureux.

    10. Ce n'est d'un sort, mais d'une femme,

    Ainsi fait, en sorte qu'il l'aime.

    11. Ne faut pour sort chercher remède,

    Mais voir quel esprit le possède.

    12. Ce n'est qu'humeur mélancolique,

    Qui à la fin le rendra étique.


    Planche 71




    .XII. Si tel qui témoigne, ou dépose

    Dira vérité de la chose. |fe|


    1. Ce témoin vérité dira,

    Sur ce qu'on lui demandera.

    2. Ce qu'il en fait il le dira

    A celui qui l'interrogera.

    3. N'attends pas que de rien dépose,

    Pour te servir de quelque chose.

    4. Celui-ci vérité dira,

    Mais s'il peut à nul ne nuira.

    5. Ce témoin qui l'instruira,

    Dira telle cause qui te nuira.

    6. Celui-ci dira la vérité,

    Dont quelqu'un sera irrité.

    7. Rusé, mais si médiocre, aïe !

    Il ne dira chose qui vaille.

    8. Si ce témoin est bien traité,

    Il dira plus que vérité.

    9. Il est droit & véritable,

    De plus il s'agit d'un notable.

    10. Celui-ci saura le bien celer,

    Et le mal dire & révéler.

    11. Témoignage d'homme de bien,

    Jamais ne te nuira en rien.

    12. Ce témoin pourrait trop parler,

    Car il ne peut dissimuler.


    Planche 72



    |gg| Des maris agés


    .I. S'il est bon, avancé en âge

    Se mettre au joug du mariage.


    1. Pour empêcher qu'il ne varie,

    Je suis d'avis qu'il se marie.

    2. Le joug est fort de mariage,

    Ne t'y mets point si tu es sage.

    3. Il t'est besoin avoir lignée,

    Mais prend femme qui soit bien née.

    4. Tiens toi de mariage en retrait

    De peur qu'il ne te lie au trait.

    5. Prends femme habile à concevoir,

    Plus grand bien ne pourras avoir.

    6. Qui veut vivre en liberté

    Ne doit par femme être arrêté.

    7. De te marrier n'aie soucis,

    Gardes célibat toute ta vie.

    8. De bonne mère la fille prends ,

    Te marrier t'est fort urgent.

    9. Si me crois ne te marieras,

    Car jaloux ou cocu sera.

    10. Si tu veux vivre & avoir joie,

    Suis de mariage la voie.

    11. Garde t'en bien, car qui se charge

    De femme, prend une grande charge.

    12. Sois marié ce n'est point vice,

    Mais gardes toi d'entrer en service.


    Planche 73




    .II. Lequel te sera plus utile,

    Prendre une veuve, ou une fille fille. |gh|


    1. Si tu m'en crois prends une pucelle,

    Car à dompter est plus facile.

    2. Le jeune la pucelle prennes,

    Le vieil à la veuve se tienne.

    3. La jeune fille est plus aimable,

    Et pour le plaisir agréable.

    4. On pourrait trouver veuve telle

    Qui vaudrait mieux qu'une pucelle.

    5. La jeune fille est à choisir,

    Pour d'une femme avoir plaisir.

    6. De fille à faire on a service,

    La veuve on prend par avarice.

    7. La fille plait pour quelque temps,

    Mais la veuve a deniers comptants.

    8. La fille est folâtre & joyeuse,

    La veuve est sage & cauteleuse.

    9. La veuve en fait question d'honneur,

    Mieux saura traiter son seigneur.

    10. Apparier viendrait mal à point,

    Chausses neuves à vieux pourpoint.

    11. La fille douce & aimable

    Plus que la veuve est agréable.

    12. Prend fille si tu es dispos,

    Ou veuve si tu veux repos.


    Planche 74




    .III. Si on verra d'amour l'union

    d'aspiration Où l'on a tant d'aspiration. |gi|


    1. Votre coeur en bon lieu aspire,

    Il obtiendra ce qu'il désire.

    2. N'y mets point tout ton courage,

    Car ne l'auras en mariage.

    3. Tu auras (si fais ton devoir)

    Ce que ton coeur souhaite avoir.

    4. Otez cela de votre coeur,

    Car vous ne l'aurez, j'en ai peur.

    5. Tu auras malgré envieux

    Ce que ton coeur aime le mieux.

    6. Si n'as ce que ton coeur désire,

    Tu auras ce qui doit suffire.

    7. Ce que tu aimes point n'auras,

    Mais ailleurs te contenteras.

    8. A joie & à liesse grande

    Aura celui qu'elle demande.

    9. C'est grande folie de s'attendre

    Qu'en tel lieu on vous veuille prendre.

    10. Tu n'auras (dont me fais pitié)

    Ce qu'as choisi par amitié.

    11. Tu entreprends en trop haut lieu,

    On t'y pourrait bien dire adieu.

    12. Vous aurez ainsi à plaisir

    Ce qu'a voulu le coeur choisir.


    Planche 75




    .IIII. Si les mariés (quant à sois)

    Seront loyaux & de bonne foi. |gK|


    1. Soit au mari ou à la dame

    Je ne vois rien digne de blâme.

    2. Je n'y vois pas grand loyauté,

    Chacun le fait de son coté.

    3. On n'eut su mieux les accoupler,

    Dieu veuille leur âge doubler.

    4. Si le mari en est en colère,

    On lui fera souper même galère.

    5. Ces deux ici (tant s'aiment fort)

    Ne feront l'un à l'autre tort.

    6. Quant à la femme j'en fais doûte,

    Mais l'homme est loyal somme toute.

    7. Ces deux feront par leurs querelles

    Grande ouverture aux maquerelles.

    8. Ces deux mariés ce me semble

    Loyalement vivent ensemble.

    9. Le mari loyal ne sera,

    Mais bien elle s'en vengera.

    10. Les enfants qu'aurons ensemble

    Seront les gages d'amitié.

    11. Il est loyal, & elle aussi,

    De l'un ni de l'autre n'aie soucis.

    12. Si leur loyauté longtemps dure,

    Certes sera grande aventure.


    Planche 76




    .V. Celui que jalousie éprend,

    S'il a raison ou se méprend. |gl|


    1. S'il est jaloux c'est à grand tort,

    Sa femme est bonne & l'aime fort.

    2. A tort sûr elle a fantaisie,

    Pis sera pour ta jalousie.

    3. Ne faut pas croire un faux rapport,

    On est souvent jaloux à tort.

    4. Ne mets rien en ta fantaisie

    A tort ou droit pour jalousie.

    5. Ne sois jaloux sans grand raison,

    Car on diffame sa maison.

    6. Ne sois jaloux dessus ta femme,

    Qu'on ne t'en donne plus grand blâme.

    7. Mieux vaut dissimuler l'affaire,

    Qu'être jaloux, ou bien se taire.

    8. N'aie aucun doute de ta femme,

    Car elle est bonne & sage dame.

    9. On n'en viendra jamais à bout,

    Tant qu'on l'ait fait cocu du tout.

    10. S'il est jaloux c'est très mal fait,

    car elle n'a point vers lui forfait.

    11. La jalousie en ton cerveau

    Te fera nommer Jean le veau.

    12. Il harcèle sans cause sa femme,

    Qui ne mérite qu'on la diffame.


    Planche 77




    .VI. Si un enfant de gentil nom,

    Sera preux aux armes, ou non. |gm|


    1. Cet enfant s'il est bien instruit,

    Par sa prouesse aura bon bruit.

    2. Aux armes ne sera idoine,

    Il vaudra mieux le faire moîne.

    3. On peut juger dès son jeune age

    Qu'il sera vaillant personnage.

    4. Celui-ci sera humain & doux,

    Et preux guerrier par-dessus tout.

    5. Cestuy sera bien de la taille

    D'aimer mieux dance que bataille.

    6. Il sera volontier de ceux

    Qui sont couards & paresseux.

    7. Il pensera plus à richesse,

    Qu'en guerre avoir gloire & prouesse.

    8. Celui-ci sera homme de fait,

    De bon conseil, & grand effet.

    9. Cet enfant sera sans erreur

    Vaillant chevalier au grand coeur.

    10. Cest enfant n'est pas né aux armes,

    Mieux aimera suivre les dames.

    11. Il n'aimera guère la guerre,

    Mais vivre en paix dessus sa terre.

    12. Entre tous réputé étant

    Devenu instruit & vaillant.


    Planche 78




    .VII. Si l'on aura pour cette année

    La paix, ou guerre fortunée. |ga|


    1.On n'aura cette année point de guerre,

    Chacun voudra garder sa terre.

    2. Cette année la guerre se fera,

    Qui fort longtemps durera.

    3. S'il y a guerre, aussi aura

    Un prélat qui l'appaisera.

    4.Nous aurons guerre dont, je t'assure,

    Nous en maudirons l'aventure.

    5. Nous aurons la paix cette année,

    Car le bon Dieu nous l'a donnée.

    6. Cette année aurons guerre nouvelle,

    Qui sera fort dure & cruelle.

    7. Pour la guerre qu'aurons, en somme

    N'endurera que le bon homme.

    8. Princes feront telle alliance.

    Que Mars n'aura sur eux puissance.

    9. En danger sommes d'avoir guerre

    Tant sur la mer que sur la terre.

    10. Trèves auront ou paix armée,

    Car guerres n'auront de durée.

    11. La guerre auront en tel effort,

    Que le bon droit aura le tort.

    12. Dieu nous donnera par sa clémence

    Cent ans de repos & constance.


    Planche 79




    .VIII. Si la guerre qui renouvelle

    Sera brève, ou longue & cruelle. |gb|


    1. Cette guerre en brief finira,

    Mais le Pape s'y opposera.

    2. La guerre tel temps durera

    Que l'un & l'autre fachera.

    3. Tel prélat s'interposera,

    Qui à cette guerre fin causera.

    4. Cette guerre vaille que vaille,

    Ne cessera jamais sans bataille.

    5. L' argumentation n'est pas grande,

    Mais le battu paiera l'amende.

    6. La guerre est forte, & la raison

    Nous menace de trahison.

    7. L'un ou l'autre est trop obstiné,

    Le peuple en sera ruiné.

    8. La guerre finira par la mort

    De celui qui aura le tort.

    9. La guerre ainsi qu'on la propose,

    A grande cruauté se dispose.

    10. Aussi soudain qu' ouverte,

    Cette guerre s'appaisera sans perte.

    11. Par cette guerre on détruira

    Tout le pays où l'on ira.

    12. En cette guerre dont on fait bruit

    L'un des deux chefs sera détruit.


    Planche 80




    .IX. Des deux qui se cherchent noise,

    Qui de vainqueur sera toisé.


    1. Cet assaillant de la victoire

    Emportera honneur & gloire.

    2. Le défendeur en ce débat

    Aura victoire s'il combat.

    3. Il n'ont pas de combatre envie,

    Tous deux ont grand peur pour leur vie.

    4. Cet assaillant s'il ne s'appaise

    En trouvera la fin mauvaise.

    5. Crois qu'aucun mal ne se feront,

    Leurs amis les appaiseront.

    6. L'assailant est de grand courage,

    Et vengera bien son outrage.

    7. L'un des deux, & fut-il moins fort,

    Vaincra celui qui a le tort.

    8. Aucuns qui les verront débatre

    Les accorderont sans combatre.

    9. D'assaillants l'ardeur renouvelée

    Menace qu'il n'en soit en danger.

    10. Si l'assaillant son droit poursuit

    Il en aura le lot & bruit.

    11. Je crois qu'ils auront tant d'amis,

    Qu'un bon accord y sera mis.

    12. Pensant leur querelle venger

    Tous deux seront en grand danger.


    Planche 81




    .X.. Est-ce le moment choisi d'entendre

    Quelque chose acheter ou vendre ? |gd|


    1. Mieux ne pourrais t'accommoder,

    Que maintenant pour marchander.

    2. Rien à présent n'achèterez,

    Ou vous perdrez ce qu'y mettrez.

    3. L'heure, le temps, & les personnes,

    Pour acheter te seront bonnes.

    4. N'achetez pour le présent rien,

    Car ne vous en vaudrait bien.

    5. L'heure est maintenant bien dispose

    Pour faire commerce de quelque chose.

    6. Il fait bon pour faire partage,

    Ou acheter quelque héritage.

    7. Ne faites nul marché notable,

    Car il ne serait profitable.

    8. Si vous voulez rien acheter,

    Je suis d'avis de vous hâter.

    9. Qui maintenant achètera

    Grande chose s'en repentira.

    10. Achetez ce qu'on vous veut vendre,

    On perd bien souvent pour attendre.

    11. Si vous voulez acheter ou vendre,

    Ne faites rien sans conseil prendre.

    12. N'achetez rien ni ne vendez,

    Je vous conseille qu'attendiez.


    Planche 82




    .XI.. Si la chose volée ou perdue

    Sera retrouvée, ou rendue. |ge|


    1. Faites le bien partout chercher,

    En bref l'aurez, sans vous fâcher.

    2. N'y pensez plus, car s'en est fait,

    Ou je suis un menteur parfait.

    3. Ne croyez point que ce soit perte,

    Car bientôt sera recouverte.

    4. N'y pensez plus, c'est infortune,

    Vous n'en recouvrez chose aucune.

    5. Ne vous fachez aucunement,

    Tout retrouverez entièrement.

    6. De recouvrer la perte avez

    Le bon moyen,, si le trouvez.

    7. Cessez d'en faire plus querelle,

    Car jamais n'en aurez nouvelle.

    8. Cette chose sera sans doute

    Recouvrée en partie, ou toute.

    9. Dorénavant prenez mieux garde

    Sur le surplus qu'on ne le perde.

    10. Le larron aurez à la suite,

    Si tant peu en faites poursuite.

    11. Pour quelques cas qu'avez perdu,

    N'en soit votre esprit éperdu.

    12. Oubliez, la chose est perdue,

    Car jamais ne sera rendue.


    Planche 83


    |gf| De la chasse


    .XII. Si chasser aux bêtes sauvages

    Vaut mieux que faucons au rivages.


    1. C'est grand plaisir d'un lièvre pris

    par chiens courants & bien appris.

    2. Le gentil faucon a grand coeur,

    C'est un plaisir s'il est vainqueur.

    3. Les chiens & les oiseaux ensemble,

    c'est un grand plaisir, ce me semble.

    4. L'oiseau donne plaisir aux yeux,

    Qui fait que son vol j'aime mieux.

    5. La chasse je voudrais choisir,

    Pour mieux en avoir mon plaisir.

    6. La chasse sans l'oiseau se fait ,

    Sans chiens l'oiseau a peu d'effet.

    7. Il n'est plaisir que de la chasse,

    Et pour suivre bête à la trace.

    8. La chasse est bien plus merveilleuse,

    En l'air, qu'au bois, & plus joyeuse.

    9. C'est grand plaisir de voir aux bois

    Quelque sanglier aux abois.

    10 . Les dames n'ont autre désir,

    qu'à leurs faucons prendre plaisir.

    11 . L'un & l'autre sont fort joyeux,

    Mais la chasse j'aimerai mieux.

    12 . Par course & allure suis séduit

    D'un bon lévrier bien conduit .


    Planche 84




    .I.. Si aucun dont on retient le nom,

    Mourra prochainement ou non. |hh|


    1. Il pourra dans bref temps mourir,

    Sans qu'on l'en puisse secourir.

    2. De vie a si grande ligne,

    Qu'il deviendra plus blanc qu'un cygne.

    3. Croyez bien qu'il ne mourra pas

    Si tôt qu'on voudrait son trépas.

    4. Ne penses pas d'avoir ses biens,

    Il vivra tant que n'aurez rien.

    5. S'il ne se garde sagement,

    Il ne vivra pas longtemps.

    6. Celui-ci malgré ses envieux,

    Longtemps vivra, & sera vieux.

    7. Fusse ton parent ou ton père,

    Il vivra plus que l'on espère.

    8. Bientôt mourra, comme on désire,

    Mais quand cela je ne puis dire.

    9. Il vivra plus selon ce sort,

    Que celui qui désire sa mort.

    10. Celui-ci vivra si longtemps

    Que plusieurs n'en seront contents.

    11. Il vivra longtemps indemne,

    Vie plus qu'on ne souhaite perenne..

    12. Il mourra bientôt j'en ai peur,

    Mais cela sans grande langueur.


    Planche 85




    .II.. Si aucun mourra en sa jeunesse,

    Ou s'il parviendra à vieillesse. |hi|


    1. Il mourra (mais c'en sera dommage)

    Etant dans la fleur de son âge.

    2. La mort n'aura sur lui puissance,

    Tant qu'il retourne à son enfance.

    3. Il est prédit sous son chapeau

    Que jamais n'aura vieille peau.

    4. Il atteindra à la vieillesse,

    S'il ne fait tort à sa jeunesse.

    5. Se tienne hardiment sur sa garde,

    Car la mort de près le regarde.

    6. Il mourra vieux, quoiqu'on ait dit,

    Mais fort sujet à maladie.

    7. A longtemps vivre est destiné,

    Si par excès n'est ruiné.

    8. Il sentira le grand effort

    (Dès sa jeunesse) de la mort.

    9. Il viendra à vieillesse telle,

    Qu'il mourra comme une chandelle.

    10. Jeune il mourra soudainement

    Par son mauvais gouvernement.

    11. Il vivra tant comme il pourra,

    Et puis en vieillesse mourra.

    12. Jeunes ou vieux il faut mourir,

    Et ne s'en faut point enquérir.


    Planche 86




    .III.. Si aucun mourra, ou tôt, ou tard,

    En son pays, ou autre part. |hK|


    1. Cestuy mourra en pays étranger,

    Si sa fortune ne doit changer.

    2. Celui-ci sur son territoire

    Quittera ce monde transitoire.

    3. En quelque pays que tu demeures,

    En ce lieu faudra que tu meures.

    4. La mort n'aura sur toi puissance

    Sinon au lieu de ta naissance.

    5. Si en son pays a sépulture,

    Certe ce sera grand' aventure.

    6. Celui-ci doit mourir résigné

    Dans l'enclos de sa maisonnée.

    7. Pour accompagner gens méchants

    Celui-ci mourra dans les champs.

    8. Il ne faut point avoir souci

    De mourir ailleur ou ici.

    9. Pour réponse lui doit suffire

    Qu'il mourra au lieu qu'il désire.

    10. Qui à bien vivre regarde,

    Où doit mourir ne prend garde.

    11. A mourir tu es invité

    Au lieu de ta nativité.

    12. Le monde est pays à tous commun,

    Quelque part qu'on meure est tout un.


    Planche 87




    .IIII.. Si par guerre, assaut ou fortune,

    Il mourra, ou de mort commune. |hl|


    1. Il mourra naturellement,

    Ayant vécu bien longuement.

    2. S'on te poursuit, va t'en grand erre,

    Car tu dois mourir à la guerre.

    3. Il doit mourir de mort étrange,

    Si sa fortune ne se change.

    4. Il mourra sans aucun secours,

    N'ayant fait son naturel cours.

    5. Laissez l'avarice mondaine,

    Que ne mourez de mort soudaine.

    6. Sans faire tort à sa nature

    Aura louable sépulture.

    7. Il mourra de mort violente,

    Et croi qu'il n'en perd que l'attente.

    8. Cestuy mourra soudainement

    Par un rigoureux élément.

    9. En ton lit de mort douce & belle

    S'éteindra comme une chandelle.

    10. Cestuy doit mourir (sans fortune)

    De mort naturelle & commune.

    11. Ayant vécu jusqu'à son terme,

    En son lit mourra, je suis ferme .

    12. Il doit mourir par accident,

    De souffrir il n'aura le temps.


    Planche 88





    .V.. Si aucun par excès, ou effort,

    Avancera son temps de mort. |hm|


    1. Pour faire excès presque toujours,

    Bien fort avancera tes jours.

    2. Par avarice & par envie,

    Abrègeras ton temps de vie.

    3. Il est pétri de bonne pâte,

    Il n'y a rien qui le hâte.

    4. Le grand travail, labeur & peine,

    Abrégera sa vie humaine.

    5. Tant que bien vivant se maintient,

    Peu lui importe si mort vient.

    6. La mélancolie & tristesse

    Lui abrègeront sa jeunesse.

    7. Il n'aura fâcherie aucune

    Par accident, ni par fortune.

    8. Un infortuné accident

    De vie abrègera les ans.

    9. Il n'aura rien qui le dévie

    D'achever son vrai cours de vie.

    10. Il mourra par son propre fait

    Pour quelque excès qu'il aura fait.

    11. Gardes toi bien de paillardise,

    Tu n'auras rien qui plus te nuise.

    12. Par nous la fin s'avance ou tarde,

    Qui s'en peut garder si s'en garde.


    Planche 89


    |ha| De la disposition des absents


    .VI. Si aucun, absent, ou en exil,

    Est vif, ou mort, ou en péril.


    1. Si dans bref temps ne le voyez

    C'en est fait de lui, m'en croyez.

    2. Il est sauf & en bonne santé,

    Partant, point ne vous en fachez.

    3. Cet absent en pays étranger

    S'il n'est mort, il est en danger.

    4. L'absent duquel on tient propos

    est en bon poinct & bien dispos.

    5. S'il est mort ou vif n'ayez soin :

    Mais de secours a bien besoin.

    6. Il est en grâve maladie,

    Mais n'est pas mort, quoiqu'on ait dit.

    7. Encore qu'il soit en santé

    Son esprit est fort tourmenté.

    8. Ne t'ébahis s'il n'est venu,

    Car par force il est retenu.

    9. Sous aucun rapport ne t'étonnes ,

    Car il est sain de sa personne .

    10. Il n'a soin de chanter ballade :

    S'il n'est mort, il est bien malade.

    11. Il n'est bien sain, & mal n'endure,

    Ainsi a trouvé bonne aventure.

    12. S'il est ou mort ou en malaise,

    Louez Dieu & ne vous déplaise.


    Planche 90




    .VII.. Si aucun mourra sans déshonneur,

    En campagne & au champ d'honneur. |hb|


    1. Celui-ci mourra en bataillant,

    Car il est hardi & vaillant.

    2. Celui-ci n'a garde d'y mourrir,

    Car il est trop prompt à courrir.

    3. Il mourra les armes au poing,

    Et abandonné au besoin.

    4. Qui pourra entrer ci-avant,

    En sortira les pieds devant.

    5. Il Préfère la paix à la guerre,

    Il ne mourra que sur sa terre.

    6. Ayant la cuirasse endommagée

    Tombera mort en un fossé.

    7. Il ne peut le canon ouir,

    Mieux aime ailleurs se réjouir.

    8. Celui-ci est de trop noble race,

    Plutôt mourra que laisser place.

    9. Celui-ci est niais & couard,

    Ne se risquera au hasard.

    10. Un coeur vaillant ne fait défaut,

    De mourir en guerre ou assaut.

    11. Celui-ci mourra d'être battu

    Si par ses amis n'est secouru.

    12. Il aime observer les ébat,

    Mais ne veut entrer en combat.


    Planche 91




    .VIII.. Lequel de ceux qu'on me propose,

    Premier aura la bouche close close. |hc|


    1. Celui d'entr'eux qui moins a d'âge

    Aura sur l'autre l'avantage.

    2. Le plus vaillant des deux amis

    Sera premier en terre mis.

    3. A la courte paille, qui perdra

    Sera le premier qui mourra.

    4. Celui qui fait cette demande,

    Premier mourra, quoiqu'il attende.

    5. Celui qui est le plus savant

    Tout le premier ira devant.

    6. Celui qui le plus s'épargne

    Mourra le premier quoi qu'il tarde.

    7. Celui qui est le plus mignon

    Mourra avant son compagnon.

    8. Celui qui de parler s'avance

    Le premier mènera la danse.

    9. Celui qui aura plus changé

    Sera le premier vendangé.

    10. Vous deux êtes d'age avancé,

    Plus tôt mourrez que ne pensez.

    11. Le plus jeune & le plus mignon,

    Dit en premier divination.

    12. Point n'en faut rompre son cerveau,

    Aussi tôt meurt vache que veau.


    Planche 92



    |hd| De la peur & crainte.


    .IX. Si d'une menace qu'on se figure,

    On sera tôt, ou jamais sûr.


    1. Ne sois point craintif & peureux,

    Enfin auras barre sur eux.

    2. N'aie de rien crainte ou frayeur,

    Qui te menace a grand peur.

    3. Tu as grand peur, non sans propos,

    Mais enfin seras en repos.

    4. N'aies crainte, mais gardes toi bien,

    Car tout enfin viendra à bien.

    5. Il faut en toi prendre espérance,

    Car bientôt auras assurance.

    6. Vis dans l'espoir, sois sans peur,

    Celui-qui menace aura peur.

    7. Tu es craintif & fort timide,

    Petite peur te met en bride.

    8. Tu es peureux à tous abois,

    Qui feuilles craint ne vas au bois.

    9. Sur cette peur bientôt aura

    Influence telle qu'il la vaincra.

    10. Par couardise & lacheté

    Onc ne sera en sûreté.

    11. En sûreté sera remis

    Finalement par ses amis.

    12. S'il a peur, qu'il prenne refuge

    Demander protection au juge.


    Planche 93


    |he| Des poisons


    .X. Si aucun craint qu'on l'empoisonne

    Et pourra sauver la personne.


    1. Si tu es riche & opulent,

    Pour la santé sois vigilant.

    2. Ne penses qu'on en veut à ta vie,

    Aucun n'a dessus toi envie.

    3. Tu crains le poison extrêmement,

    Pour t'en sauver sois vigilant.

    4. Non sans raison, tu crains poison,

    Ne mange point hors ta maison.

    5. Il est subtil & bien saura

    Donner ordre que mal n'aura.

    6. Il est de soi bien fortuné,

    Pour jamais n'être empoisonné.

    7. Gardes toi que ceux qui te hantent

    Quelque poison ne te présentent.

    8. N'aies point peur qu'on t'empoisonne

    Si plus grand' cause on ne t'en donne.

    9. N'en faut point avoir de soucis,

    Car tu ne mourras pas ainsi.

    10. Si tu te doutes de poison,

    Ne prends repas hors ta maison.

    11. Tu n'es en danger je t'assure

    D'autre poison que de luxure.

    12. Il ne faut boire ni manger,

    Hors sa maison pour le danger.


    Planche 94




    .XI.. Si qui se croit en vérité

    Etre empoisonné, l'a été. |hf|


    1. On lui a fait boire ou manger

    Telle chose dont il est en danger.

    2. Croyez bien qu'il ne but onques

    De venin, ni poison quelconque.

    3. Celui-ci a, ou suis mocqueur,

    Quelque venin sur le coeur.

    4. Ce n'est venin qui lui mal lui fait,

    Mais un grand excès qu'il a fait.

    5. Il a senti quelque air infect,

    Qui le rend si pâle et défait.

    6. Ce n'est venin, quoiqu'on ait dit,

    Mais naturelle maladie.

    7. Ce sont hormones qui le détruisent

    Et plus que le poison lui nuisent.

    8. Poison il y a, & à grand peine

    En guérira de la semaine.

    9. Croyez qu'il n'est empoisonné,

    Quelque chose qu'on lui ait donné.

    10. On lui a fait certainement

    Telle chose qui lui nuit grandement.

    11. Ce n'est le venin qui l'oppresse,

    Mais le reliquat de jeunesse.

    12. C'est bien poison qu'il consomma,

    Duquel rapidement guérira.


    Planche 95


    |hg| Election de mort


    .XII. Quelle mort, si on l'avait à dire,

    Serait la meilleure, à choisir.


    1. Si la mort suivait mon désir,

    Le champs d'honneur voudrais choisir.

    2. Toute mort est abominable,

    Je n'en vois point qui soit louable.

    3. Pour bien mourir il faut bien vivre

    Pour de ce monde être délivré.

    4. Avoir enfants, biens, & grand âge,

    Donne à mourir meilleur courage.

    5. Mourir est bon de mort notable,

    Qui soit au peuple profitable.

    6. Toute mort est de bon aloi,

    Quand on la souffre pour la foi.

    7. La mort est bonne en sa province,

    Pour soutenir le droit du Prince.

    8. La mort est toujours rigoureuse,

    Bien peu en est qui soit heureuse.

    9. La mort du bon vivant désire,

    Celle du tourmenté est la pire.

    10. Je priserai la mort soudaine,

    Parce qu'on meurt à moindre peine.

    11. En langueur la vie est trop chère,

    Moins vivre, & faire bonne chère.

    12. La mort contrainte a plus de gloire

    Par la saignée, ou venin boire.


    Planche 96


    |ii| Voyages & longs pélérinages


    . I. Si le chemin prévu de faire

    Se pourra sans danger parfaire.


    1. Commencez tôt votre voyage,

    Vous l'achèverez sans dommage.

    2. Pour sûrement tel chemin prendre

    Encore un peu vous faut attendre.

    3. N'entreprends rien si de léger,

    Ou tomberas en grand danger.

    4. Si vous cheminez sagement,

    Vous reviendrez joyeusement.

    5. Ne vous mettez si tôt en route

    Tant que la chance ne vous escorte.

    6. N'y allez pas si c'est bien loin,

    Si c'est près en aurez besoin.

    7. Partez hardiment, car fortune

    Est à votre gré opportune.

    8. Le temps n'est pas bien avenant

    Pour chemin faire maintenant.

    9. Il est temps de se mettre en voie,

    Pour s'en retourner à grand joie.

    10. Attendez encore à demain

    Pour entreprendre ce chemin.

    11. Si maintenant trop tu t'éloignes,

    Tu en auras honte & vergogne.

    12. Tu peux cheminer sûrement,

    Car tu n'auras empêchement.


    Planche 97




    .II.. Si la nef qu'on désire fort

    Viendra accoster à bon port. |ik|


    1. La nef viendra en sûreté,

    En quelque lieu qu'elle ait été.

    2. Le navire est en pleine mer,

    Bien en danger de s'abîmer.

    3. Tout ce qui est dans le navire

    Viendra au port que l'on désire.

    4. Vous ne verrez de la semaine

    Cette nef, car le vent l'emmène.

    5. Avec peine ou jamais reviendra,

    Car un pirate la prendra.

    6. Nonobstant le vent & l'orage

    La nef reviendra sans dommage.

    7. Ce navire est en grand danger

    D'avoir naufrage et de couler.

    8. Cette nef bientôt reviendra,

    Et bonne fortune portera.

    9. Si cette nef vient à bon port

    Oncques Jason ne fit plus fort.

    10. La nef est trop en mer experte,

    Pour y souffrir danger ou perte.

    11. La nef en mer si fort balance,

    Qu'il n'y a pas grande espérance.

    12. Il n'en revient pas de cent une,

    Croyez qu'elle a quelque infortune.


    Planche 98




    .III. Si du voyage l'entreprise

    Finira sans trop de surprises. |il |


    1. Ce pélerin, n'en doutes point,

    S'en retournera sauf & sain.

    2. Ce pélerin est en péril

    D'être à mort mis, ou en exil.

    3. Tant avait de voyage envie,

    Même au risque d'en perdre la vie.

    4. Ce pélerin se gardera

    Si sagement qu'il reviendra.

    5. Ce pélerin à grand dommage

    Viendra à bout de son voyage.

    6. En tel endroit il passera

    Qu'à jamais esclave sera.

    7. Combien qu'il soit robuste & fort,

    Il sera en danger de mort .

    8. Si le pélerin était sage

    N'entreprendrait ce long voyage.

    9. Il devait bien son congé prendre,

    Car son retour ne faut attendre.

    10. Il est si sage et bien instruit,

    Qu'il ne risque d'être surpris.

    11. C'est mal agir, pour faire voyage ,

    Que d'abandonner son ménage .

    12. De ce pèlerinage mémorable,

    Reviendra plus tôt que convenable .


    Planche 99


    |im| Des religions


    .IIII. Si quelqu'un est personne idoine,

    Pour être fait & rendu moîne.


    1. A plus grand' dévotion

    Au monde qu'à religion.

    2. Il aimera mieux le butin

    Et les armes, que le Latin.

    3. S'il ne vaut rien faites le moîne,

    Il y sera propre & idoine.

    4. Il a déja bien trop appris,

    Pour être fait homme d'église.

    5. Pour être moîne ou bon messire,

    On le fera comme de cire.

    6. Trop a l'esprit haut & volage

    Pour prendre un froc pour héritage.

    7. Sa nature est mélancolique,

    Et propre à l'état monastique.

    8. Pour être abbé de grande foi,

    Bien en assumera le poids.

    9. Ce n'est pas sa complexion,

    De vivre en contemplation.

    10. Difforme ou peu adroit,

    Devenir prêtre il se doit.

    11. Qui religieux le ferait,

    A vie il le regretterait.

    12. Qu'il soit plutôt prêtre chanoîne,

    Car serait vu diable de moîne.


    Planche 100




    .V.. Si la fille dont on devise

    Doit être en religion mise. |ia|


    1. Celle-ci vaut mieux à mariage

    Pour bien disposer un ménage.

    2. De religion n'auras cure,

    Mais qu'un mari on lui procure.

    3. Ce n'est pas son cas d'être nonne,

    Elle est trop jolie & mignonne.

    4. Il vaut mieux la laisser plus croître

    Avant que de la mettre en cloitre.

    5. Elle sera bien chaste & bonne,

    En quelque état qu'on lui ordonne.

    6. Jamais ne soit nonne rendue,

    Ou l'estime & fille perdue.

    7. Mieux aimera (dont je la prise)

    Un bon mari que bigotisme.

    8. Cette fillette est si bien née,

    Qu'à tout bien faire est destinée.

    9. Elle aura aussi bon courage

    De servir Dieu en mariage.

    10. Celle-ci aura l'oeil en sa saison

    Plus à danser qu'à l'oraison.

    11. Si cette fille on faisait nonne,

    La fin n'en serait jamais bonne.

    12. Elle serait religieuse

    Si le voulait, bonne & gracieuse.


    Planche 101


    |ib| Hypocrisie


    .VI. Si tel qu'on pense saint hermite

    Est tel qu'il semble, ou hypocrite.


    1. Tout ce qu'il fait, sa seule hantise,

    Il aime Dieu & son Eglise.

    2. Celui qui tant fait l'honnête homme

    Est un méchant & mauvais homme.

    3. Il contrefait le saint ermite,

    Mais ce n'est qu'un hypocrite.

    4. Il est dévot en cet endroit

    Pour préparer un coup adroit .

    5. Son semblant, & sa conscience,

    Certes ont grande différence.

    6. Quelque bonne mine qu'il fasse,

    Il n'est dévot que par la face.

    7. Il entend bien ce qu'il faut faire

    Pour le saint homme contrefaire.

    8. Qui en ses dieux croire voudrait,

    Un fort dévot croyant serait.

    9. Fût-il mendiant, prêtre ou chanoine,

    Tel habit ne fait pas le moîne.

    10. Ce galant bavard et rusé,

    Simule un membre du clergé.

    11. Pour tel qu'on le voit je le tiens,

    Et il est tel que montre son maintien.

    12. Ne vous fiez en ce dévot,

    Car de son fait tout est faux.


    Planche 102




    .VII.. Si quelqu'un est de bonne nature

    Pour acquérir scolaire culture. |ic|


    1. Il aura bonne âme, & encline

    A toute bonne discipline.

    2. Il n'est pas bon de le mettre

    A l'étude de la lettre.

    3. Il sera doux & gracieux,

    Et d'étudier curieux .

    4. En ton esprit je me confie,

    Qu'il aimera philosophie.

    5. Il aimera bonne doctrine,

    Car sa nature y est encline.

    6. Il est trop tendre & délicat,

    Pour par étude être avocat.

    7. Il a l'esprit prompt & volage,

    Mieux aimera vivre au village.

    8. Il aimera toutes sciences,

    Et étudira en conscience.

    9. Il est trop lourd, qui m'en croira

    Jamais à l'école n'ira.

    10. Si son esprit est dur & rude,

    Il apprendra par longue étude.

    11. Il aimera si on l'y veut mettre

    Toutes stances & belles lettres.

    12. Il est mûr pour les belles lettres

    Si à l'école on le veut mettre.


    Planche 103


    |id| Signification des songes


    .VIII. Si l'on doit attendre d'un songe

    Que ce soit vérité, ou mensonge.


    1. Ce songe doit pour vrai tenir,

    S'il n'est advenu, doit venir.

    2. Ne croyez rien de votre songe,

    Sinon que c'est un mensonge.

    3. Ce songe que l'on me propose,

    Signifie quelque grande chose.

    4. Tu en croiras ce que voudras,

    Mais pour ce songe tu craindras.

    5. Si pour songer on se réveille,

    C'est quelque chose de merveille.

    6. Le beau songe que tu as fait,

    Ne signifie aucun effet.

    7. Cela dont de jour avais pensé,

    De nuit en songe est avancé.

    8. Du songe qu'on met en avant

    Autant en emporte le vent.

    9. Ce songe rien ne signifie,

    Qui soit vrai, fol est qui s'y fie.

    10. Ce songe est de grand' conséquence,

    Il mérite bien qu'on y pense.

    11. Qui bien ce songe exposerait,

    La vérité y trouverait.

    12. Votre songe n'est que folie,

    N'en prenez point mélancolie.


    Planche 104




    .IX. Si de ton songe il n'en est rien,

    Ou s'il dénote mal ou bien. |ie|


    1. De ce songe vous certifie,

    Qu'un mariage signifie.

    2. Ce songe veut signifier

    Qu'il ne se faut en nul fier.

    3. Qui pense à mal, à mal il songe,

    Son coeur méchant sans fin se ronge.

    4. Le songe dont tu te méfies

    Rien que tout bien ne signifie.

    5. Ce songe qui te donne malaise

    Prédit quelque chose mauvaise.

    6. Ce songe qui ta conscience défie

    Vient d'une humeur de jalousie.

    7. Ton songe prédit & révèle

    Quelque succession nouvelle.

    8. Ce songe vient de tête creuse,

    La fin en sera dangereuse.

    9. Ce songe prédit un bon heur,

    Où le rêveur aura honneur.

    10. Ce songe à tout prendre révèle,

    Quelque ennemi ou querelle.

    11. Ce songe si bien tu l'entends,

    Te dit qu'auras ce que prétends.

    12. Ce songe en effet apparent,

    Prédit la mort d'un tien parent.


    Planche 105


    |if| Des présages


    .X. Si présage auquel l'on se fie

    Quelque bien, ou mal signifie.


    1. Ce présage de la nature

    Prédit quelque bonne aventure.

    2. Ne t'arrêtes point au présage,

    En Dieu te fie, & seras sage.

    3. En ce présage y a bon heur,

    Il te prédit joie & honneur.

    4. Par ce présage tu dois prévoir

    Qu'il te faut faire ton devoir.

    5. Par ce présage tu dois faire

    En diligence ton affaire.

    6. Ce présage sans doute aucune

    Signifie bonne fortune.

    7. Je t'assure que tel présage,

    Prédit quelque perte & dommage.

    8. Ce présage est signe apparent

    De la mort d'un proche parent.

    9. De ce présage je te témoigne,

    Qu'il te témoigne honte & vergogne.

    10. Ce signe ne prédit que joie,

    Et d'un bonheur que Dieu t'envoie.

    11. Ce dont t'enquiers, est un présage,

    Que tu dois prendre en bon usage.

    12. Ce présage dont as frayeur

    T'avertit de quelque malheur.


    Planche 106


    |ig| Divination


    .XI. Si d'un fait la vraie action

    Sauras par divination.


    1. Fuyez ces divinations,

    Ce ne sont que déceptions.

    2. Ne soyez point tant incité

    De chercher en sort vérité.

    3. Tu sauras par enchantement

    La vérité entièrement.

    4. Ne vous fiez en l'art magique,

    C'est un abus diabolique.

    5. N'allez chercher en tant de lieux,

    La vérité, en ces faux dieux.

    6. Trouver pourras tel homme à point

    Qui du fait ne mentira point.

    7. Par géomance on te dira

    De ton fait ce qu'en adviendra.

    8. Ne croyez en aucun devin,

    Qui rien ne dit s'il n'a le vin.

    9. C'est un abus, & croire en vain

    De prêter foi à un devin.

    10. Ne crains point l'esprit éprouver

    Pour vérité en lui trouver.

    11. Qui bien l'art magique entendrait,

    Il ferait tout ce qu'il voudrait.

    12. La vérité vous n'en saurez,

    Si quelque esprit ne conjurez.


    Planche 107


    |ih| Justice & paix


    .XII. Si nous pourrons à jamais voir

    Justice & paix leur rêgne avoir.


    1. Justice & paix certainement

    Leur rêgne auront finalement.

    2. Justice & paix ne rêgneront

    Tant que les guerres dureront.

    3. Si nous n'avons recours à Dieu,

    Justice & paix n'auront point lieu.

    4. Lorsque la guerre cessera

    La justice en rêgne sera.

    5. Si l'ire de Dieu ne s'appaise,

    La guerre nous sera mauvaise.

    6. Si nous n'avons à Dieu recours,

    paix & justice n'auront cours.

    7. L'ambition & l'avarice

    Des grands seigneurs corrompt justice.

    8. De bientôt voir j'ai assurance

    Justice & paix régner en France.

    9. Ne penses point avoir justice

    Tant que vénal sera l'office.

    10. Lors justice & paix rêgnera

    Quand l'ambition cessera.

    11. Justice & paix sont dons de Dieu,

    Sans lui ne sont en aucun lieu.

    12. Faites du mieux que vous pourrez,

    Justice et paix onques n'aurez.


    Planche 108


    |Kk| Des honneurs


    .I. Si aucun pourra comme il désire

    Atteindre à l'honneur où aspire.


    1. Il veut à trop grand honneur tendre,

    Il en pourrait bien bas descendre.

    2. La chose ou il tend n'est pas grande,

    Aussi aura ce qu'il demande.

    3. Cestuy plus grand honneur mérite,

    Qu'il obtiendra à la poursuite.

    4. Il aura l'honneur qu'il désire,

    Mais que trop d'orgueil ne l'empire.

    5. Laissez là cet homme mondain,

    Comme il vient il se perd soudain.

    6. A la poursuite auras malheur,

    Plus de profit & moins d'honneur.

    7. Il parviendra comme j'entends,

    A grand gonneur en peu de temps.

    8. Fortunée sera l'appogée

    Mais au déclin devrez changer.

    9. Tu veux monter plus que ne dois,

    On te tapera dessus les doigts.

    10. L'ambition & l'avarice

    En lieu d'honneur te donneront vice.

    11. Je ne m'attends pas qu'il advienne

    Qu'a un tel honneur il parvienne.

    12. Si tu as crédit & faveur

    Tu parviendras à cet honneur.


    Planche 109


    |Kl| Poursuite d'offices.


    .II. Si l'heure & le temps sont propices

    Pour demander quelque office.


    1. Si tu poursuis sans différer,

    Tu l'auras, j'en puis t'assurer.

    2. Ne t'attends point à la promesse,

    On t'y fera quelque finesse.

    3. Fais en toi-même la requête,

    Tu auras profit à la quête.

    4. Poursuis vivement cet office,

    L'heure & le temps y est propice.

    5. Ne tardes plus, car il est temps

    De pourchasser ce que prétends.

    6. Poursuis, car tel qui a puissance

    T'en fera don sans résistance.

    7. Je te prie de n'en faire poursuite,

    Car longtemps seras à la suite.

    8. Tu l'obtiendras sans résistance,

    mais il te faut payer finance.

    9. Tu auras faveur si grande,

    Qu'on t'octroira ce que demandes.

    10. Demandes lui ce que voudras,

    A cette heure tu l'obtiendra.

    11. Tu n'obtiendras à ton attente,

    Si quelque ami ne te présente.

    12. L'heure n'est pas (quant à présent)

    Bien propre, à moins d'un présent.


    Planche 110




    .III.. Si l'on acquerra biens & honneurs

    En son pays, ou bien ailleurs. |Km|


    1. A grand honneur ne parviendra,

    Vois en quelque lieu qu'il voudra.

    2. Il acquerra assez d'honneurs,

    Au propre pays & ailleurs.

    3. Cherche l'honneur à l'étranger,

    En ton pays ne seras loué.

    4. En quelque endroit qu'il veuille aller

    Toujours fera de lui parler.

    5. Ailleurs aura ce qu'il souhaite,

    Mais en son pays nul n'est prophète.

    6. Tu auras honneur & puissance

    Au propre lieu de ta naissance.

    7. Ce te sera bien le plus court,

    Pour parvenir d'aller en court.

    8. N'espères au lieu de ta naissance,

    De grands biens avoir jouissance.

    9. Il n'a de vertu aucun signe,

    Aussi d'honneur n'est près ni digne.

    10. Si tel doit acquérir honneurs,

    Ce n' sera ici mais ailleurs.

    11. Untel, en quelque lieu qu'il aille,

    Point n'acquerra honneur qui vaille.

    12. Onc n'acquerra réputation,

    A demeurer en sa maison.


    Planche 111




    .IIII.. Si tôt, ou tard, à l'avenir,

    On doit aux honneurs parvenir. |Ka|


    1. Crois que fortune te départ

    D'honneurs mondains petite part.

    2. Celui-ci bien tôt monté sera,

    Mais en fin on l'abaissera.

    3. Ne t'ébahis si tôt, ou tard,

    Car d'honneurs auras bonne part.

    4. Par son esprit & son bon heur,

    Bientôt viendra à grand honneur.

    5. Après avoir longtemps servi,

    Auras l'honneur qu'as desservi.

    6. Il aime mieux son profit faire

    Que tendre à louable affaire.

    7. Bientôt viendra à honneur tel

    Qu'il en aura lot immortel.

    8. Si autrement tu ne fais rien

    Jamais n'auras honneur ni bien.

    9. Vu son esprit, je lui promets

    Qu'il aura gloire à jamais.

    10. Par peine & labeur en bref temps

    Auras l'honneur que tu prétends.

    11. Il ne met son coeur qu'à l'avoir,

    Et n'a soucis d'honneur avoir.

    12. Pour être gracieux & sage

    Honneur aura dès son jeune âge.


    Planche 112




    .V.. Si aucun pourra par bien oeuvrer

    Son honneur perdu recouvrer. |Kb|


    1. Qu'il fasse du mieux qu'il pourra,

    Toujours ce déshonneur aura.

    2. Dorénavant il sera sage,

    Et à la fin grand personnage.

    3. Par le moyen de ses amis

    En son honneur sera remis.

    4. Encore aura plus grand crédit,

    Qu'il n'avait lorsqu'il le perdit.

    5. Quoiqu'il tarde un tel déshonneur

    Lui tournera à grand honneur.

    6. Du déshonneur qui tant le fache

    Toujours en aura quelque tache.

    7. Celui-ci malgré ses ennemis

    En son honneur sera remis.

    8. Il n'aura jamais ce bonheur

    De retourner à son honneur.

    9. A son honneur la fine mouche

    Viendra du cas où on le touche.

    10. Plus son infortune causera

    Qu'en plus haut lieu monté sera.

    11. Il ne peut son honneur ravoir,

    Tant bien en face son devoir.

    12. L'honneur perdu par un forfait

    Sera rendu par un bienfait.


    Planche 113


    |Kc| Service royal


    .VI. S'il est à présent bien ou mal

    D'entrer en service Royal.


    1. Si tu es homme de raison

    Tu demeureras dans ta maison.

    2. Ce ne sera pas ton plus court

    De maintenant servir en cour.

    3. Si tu désires qu'on t'avance,

    Sers le Roy en fait de finance.

    4. Si en bon lieu t'es arrété,

    Mieux y vaut vivre en liberté.

    5. Grand bien te fera, & grand heur

    Que d'être à un Roi serviteur.

    6. Homme au coeur libre & loyal

    N'entre point en état royal.

    7. A homme libre au temps qui court

    Ne fait pas bon suivre la cour.

    8. Pour servir le Roy en ce temps

    Beaucoup en est de mécontents.

    9. Il est bon que service on fasse

    maintenant, pour rentrer en grâce.

    10. Servir en cour ce n'est pas heur

    Pour celui qui est homme d'honneur.

    11. D'être à tel service arrêté

    Sera plus doux que liberté.

    12. Entres hardiment en tel service,

    Car la fortune t'est propice.


    Planche 114


    |Kd| .Etat du Roy.


    .VII. Si Roi ou prince, ou grand seigneur

    Long rêgne aura avec bonheur.


    1. Il n'aura pas longue durée,

    On a déja sa mort juré.

    2. Ce Roy fait fort bien gouverner,

    Dieu le fera longtemps rêgner.

    3. Ce Roi qu'évoques en ton coeur

    Aura bientôt un successeur.

    4. Celui-ci rêgnera pour longtemps,

    Ses sujets en seront contents.

    5. Il rêgnera plus qu'on ne pense,

    S'aucun grand excès ne l'offence.

    6. Ce Roi bien peu de temps vivra,

    Car l'ennemi le poursuivra.

    7. Ce Roi longuement rêgnera,

    Mais ses sujets ruinera.

    8. Plutôt mourra au champ d'honneur,

    Que d'être pris en déshonneur.

    9. Ce rêgne est mal encommencé,

    Aussi sera peu avancé.

    10. Combien qu'il soit doux & clément

    Il ne rêgnera longuement.

    11. Régner pourra par quelque espace,

    Mais en fin quittera sa place.

    12. Il régnera quoiqu'on s'en afflige

    Bien, & longtemps, & Dieu l'y érige.


    Planche 115




    .VIII.. S'il régnera en équité,

    Et en justice, & vérité. |Ke|


    1. Ce Roy sera sur tous inique,

    Et sur son peuple tyrannique.

    2. En bonne équité rêgnera,

    Et sagement gouvernera.

    3. Sous sa Royale majesté,

    Son peuple aura félicité.

    4. Ce Roi est de bonne nature,

    A un chacun fera droiture.

    5. Ce Roy de conseils usera,

    En tous les actes qu'il fera.

    6. Il ne faut point qu'on lui conteste,

    car rien ne fera qu'à sa tête.

    7. Ce Roi est propre à tel office,

    Car il aime Dieu & justice.

    8. Celui-ci fera en tous endroits,

    Observer justice & les droits.

    9. Par trop son peuple chargera,

    De tributs qu'il exigera.

    10. Ce Roy n'est bon pour gouverner,

    Il va où on le veut mener.

    11. En lui n'aura que villennie,

    Que cruauté & tyrannie.

    12. Ce Roy cruel, & sans pitié

    N'aura pour son peuple d'amitié.


    Planche 116




    .IX. Si le Roy sera du peuple aimé,

    Ou en danger d'être blamé. |Kf|


    1. Le pauvre peuple n'aimera

    Ce Roi qui trop le pillera.

    2. Celui-ci sera fort estimé,

    Et de son peuple bien aimé.

    3. Père du peuple on le dira,

    Car le bien commun gardera.

    4. De ce Roi on doit estimer

    Qu'il se fera craindre & aimer.

    5. On en fera bien peu de conte,

    Car de mal vivre il n'aura honte.

    6. De ses sujets maudit sera,

    Car leur substance exigera.

    7. CeRoi d'une bonté exemplaire

    Aimé sera du populaire.

    8. On l'aimera, & le craindra

    Lors que justice entretiendra.

    9. Il sera gracieux & doux,

    Il se fera aimer de tous.

    10. Ce Roi sera victorieux,

    Son peuple ne l'en aimera que mieux.

    11. Un Roi n'est digne d'amitié,

    Qui du peuple n'aura pitié.

    12. Il rêgnera si justement,

    Qu'on l'aimera parfaitement.


    Planche 117




    .X.. S'il sera travaillé de guerres,

    Ou s'il tiendra en paix ses terres. |Kg|


    1. Il aimera trop d'avoir la guerre,

    En danger de perdre sa terre.

    2. Il aura la félicité

    d'avoir paix & tranquilité.

    3. Il rêgnera par la prouesse

    En bonne paix & en liesse.

    4. Cestuy sera riche & puissant,

    En son royaume florissant.

    5. En guerre n'aura son pareil,

    Car il fera tout par conseil.

    6. Si l'on ne le cherche, cherchera,

    Et d'avoir guerre il tâchera.

    7. Lors que la guerre finira,

    Son peuple en paix gouvernera.

    8. Tant qu'il n'aura éprouvé guerres,

    Il n'aura de paix sur sa terre.

    9. Mieux aimera paix acheter,

    Qu'en guerre ses gens molester.

    10. Par son esprit tiendra paisible

    Son peuple tant qu'il est possible.

    11. Ce Roi sera cruel & fier,

    Chacun le voudra défier.

    12. En paix il rêgnera s'il peut,

    Car il la désire & la veut.


    Planche 118




    .XI.. S'il sera libéral de biens,

    Et preux pour défendre les siens. |Kh|


    1. A tous sera en général,

    Doux & humain, & libéral.

    2. Il aimera faire largesse,

    Au reste plein de grandes prouesses.

    3. Il sera libéral & prompt

    Pour à l'ennemi faire front.

    4. Il sera de si noble affaire

    Qu'il fera ce qu'un Roi doit faire.

    5. Pour l'ennemi vaincre & gagner,

    Son corps ne voudra épargner.

    6. . A être avare parcimonieux,

    Son peuple en sera miséreux.

    7. Il sera preux & de grand soin,

    Pour les gens défendre au besoin.

    8. Si peu fera compte d'argent,

    Qu'il rendra son peuple indigent.

    9. Il sera franc, & chef propice

    Pour bien conduire un exercice.

    10. En guerre sera diligent,

    Mais qu'on lui baille force argent.

    11. Il sera chiche & casanier,

    Sans point les armes manier.

    12. Il sera franc à la dépense,

    Preux & vaillant question défense.


    Planche 119




    .XII.. Si un Roi par succession,

    Vaut mieux que par élection. |Ki|


    1. Pour bien à ses sujets entendre,

    Il vaut mieux le fils du Roi prendre.

    2. Le peuple a mauvais avantage,

    Quand le royaume est héritage.

    3. Le Roy élu est agréable,

    Et se sent bien plus redevable.

    4. Il n'est Roy mais tyran celui

    Qui s'empare du bien d'autrui.

    5. Celui doit être à Roy tenu,

    Qui de sang royal est venu.

    6. Un tel faut prendre pour rêgner

    Qui sait ce qu'est que gouverner.

    7. La puissance grande & soudaine

    Au peuple souvent est inhumaine.

    8. Souvent le fils que l'on espère

    D'être Roi, fait pis que son père.

    9. Le peuple est sujet à la loy,

    Selon la loi aura son Roy.

    10. L'élection est fort louable,

    Car on choisit homme capable.

    11. Si l'élection jamais ne faut,

    L'héritier souvent fait défaut.

    12. Le Roi fait par succession,

    Mieux garde sa possession.


    Planche 120


    |ll| Fortune de l'homme


    .I. Si aucun aura en cette année

    Bonne fortune & destinée.


    1. Celui-ci selon sa destinée,

    Sera fortuné cette année.

    2. Plus on a soins de sa fortune,

    Plus elle fache & importune.

    3. Comme l'an passé tu recevras

    Un grand bien, dont joyeux seras.

    4. Il ne faut point être étonné

    Si cet an est infortuné.

    5. Plaindre ne te dois de fortune

    Si passes l'an sans perte aucune.

    6. Pour cet an ci je lui ordonne

    Que sa fortune sera bonne.

    7. A peine passeras l'année

    Sans malheureuse destinée.

    8. L'année sera dure à passer,

    Mais l'an prochain va compenser.

    9. Cette année sera muable,

    Et la fortune variable.

    10. Cet an auras peine & souci,

    Bonne fortune auras aussi.

    11. Soit en profit ou en honneur,

    Cet an auras quelque bon heur.

    1 2. Si tu as fortune qui plaise,

    En autre endroit l'auras mauvaise.


    Planche 121




    .II. Si ce qu'on espère & attend

    Adviendra comme l'on prétend. |lm|


    1. Il obtiendra si peine y met,

    Ce qu'espérance lui promet.

    2. De cet espoir ne te contentes,

    Tu parviendras à ton attente.

    3. Ce qu'il attend il obtiendra

    Par un bon heur qui lui viendra.

    4. De l'espérance m'émerveille,

    Que c'est le songe d'un qui veille.

    5. Qui trop entreprend & conçoit,

    Son espérance le déçoit.

    6. Il obtiendra sans contredit,

    La chose que son coeur lui dit.

    7. C'est sottise d'en espérer trop,

    Il suffit d'en avoir son lot.

    8. Ce qu'il espère tôt ou tard

    Adviendra, au moins bonne part.

    9. De ce que fol pense souvent,

    Autant en emporte le vent.

    10. Son espérance lui faudra,

    Du tout rien ne lui adviendra.

    11. Ce qu'il espère il obtiendra,

    Ou la fortune lui faudra.

    12. Frustré sera de ce qu'il pense,

    Mais il en aura récompense.


    Planche 122


    |la| Des amours


    .III. Si aucun que l'armour tourmente

    A bout viendra de son attente.


    1. Il jouira finalement

    De l'amie honorablement.

    2. De ses amours en peu de temps

    Il aura l'esprit content.

    3. En bref auras à ta plaisance

    De ton amie la jouissance.

    4. D'y parvenir sera aisé,

    Mais gardes toi de ce danger.

    5. Tu perds ta peine d'y prétendre,

    En autre lieu te faut entendre.

    6. Ayant souffert moult avanies,

    Viendra à bout de son amie.

    7. Ce sot facheux trop ennuira,

    Et de ses amours ne jouira.

    8. Voyant sa loyale amitié

    Son amie aura de lui pitié.

    9. De celle qu'as voulu choisir

    Tu jouiras à ton plaisir.

    10. Tu ne saurais faire la court,

    Ailleurs faut chercher ton plus court.

    11. Après avoir longtemps servi,

    Auras le bien qu'a desservi.

    1 2. L'amie auras qui plus tu aimes,

    Mais gardes toi de l'anathème.


    Planche 123




    .IIII.. Par quel moyen plus prompt & brut

    Toucheras de l'amour le but. |lb|


    1. Ton amie t'aime loyalement,

    Elle t'aimera pareillement.

    2. Faisant humblement ta requête

    Lui mettra le feu en la tête.

    3. Pour y parvenir sois caché,

    Sage, prudent, & bien discret.

    4. Si elle prend ce qu'on lui donne

    Certainement elle s'abandonne.

    5. Sois hardi dans cette entreprise,

    Enfin ta dame y sera prise.

    6. Par douceur & simplicité

    Jouiras du bien mérité.

    7. Sois vigilant, pas endormi,

    Jamais couard n'eut belle amie.

    8. Qui de femme amour désire,

    En rien ne la doit contredire.

    9. Fais des présents, car bien souvent

    Femme qui prend elle se vend.

    10. Montres toi hardi & vaillant,

    Et te gardes d'un malveillant.

    11. Beau maintien & douce parole

    Font en amour la femme folle.

    1 2. N'aimez jamais telle personne

    Qui prend argent, ou qui en donne.


    Planche 124


    |lc| De l'ami


    V. Celui qui ami se réclame,

    S'il est bien aimé de sa dame.


    1. Assures toi, qu'as trouvé dame

    Qui t'aime mieux que sa propre âme.

    2. Il est bien aimé & sera,

    Tant que bien aussi l'aimera.

    3. Elle n'a de bonne heure ni demie

    Si elle ne voit son doux ami.

    4. Son amitié, un stragème,

    Et cette ruse est sa maxime.

    5. Son amitié n'est qu'en la bourse,

    Si l'on ne baille elle se course.

    6. Elle t'aime plus la moitié

    Que ne lui portes d'amitié.

    7. Elle aime bien, mais sa beauté

    A peine tiendra loyauté.

    8. Tu es aimé en cet endroit,

    Si tu l'aimes, c'est à bon droit.

    9. Tu es discret, & a du bien,

    Voila pourquoi on t'aime bien.

    10. De cette femme je m'attend

    Qu'elle t'aimera quelque temps.

    11. Retires t'en si tu es sage,

    Tel amour n'est pas héritage.

    12. Retires toi de la prison,

    Son amour n'est que trahison.


    Planche 125


    |ld| De l'amie


    .VI. Si de retour est bien aimée

    Qui dame & amie est nommée.


    1. Tu as un ami bien fidèle,

    Il faut aussi que lui sois telle.

    2. Tu es d'un bon ami pourvue,

    Qui te laissera dépourvue.

    3. Il t'aime bien, & t'aimera,

    Pour autre ne te changera.

    4. Son amitié est peu louable,

    car il a le coeur véritable.

    5. Tu n'en aura jamais bon heur,

    De mettre en ses mains son honneur.

    6. Son amitié n'est pas commune,

    Si plusieurs aime il n'en sert qu'une.

    7. Il t'aime bien, tu l'aime aussi,

    N'en ai donc plus de soucis.

    8. N'ayez souci ni jalousie

    Que sur autre il ait fantaisie.

    9. Votre ami n'est pas si léger,

    Pour une autre de vous changer.

    10. Il ne t'aime que bien petit,

    Car changement donne appétit.

    11. Il t'aime bien, je t'en assure,

    Sois lui aussi fidèle & sûre.

    12. En cet ami ne mets ton coeur,

    Car pour certain, c'est un mocqueur.


    Planche 126




    .VII.. Si l'amour longtemps durera,

    Par qui, & comment finira. |le|


    1. Cette amitié continuera,

    Et jusqu'à la mort durera.

    2. Cet amour tiendra longuement,

    S'il s'y gouvernent sagement.

    3. Cet amour ne finira jamais

    Que par l'ami, je vous promets.

    4. Cet amour faudra par l'amie,

    Qui sera faute & infamie.

    5. La fin en sera peu louable,

    Car l'un & l'autre est variable.

    6. Cette amitié tant durera,

    Que la mort les séparera.

    7. L'amitié par dons procurée,

    Ne peut avoir longue durée.

    8. Leur amour n'est que volupté,

    Qui s'en va comme la beauté.

    9. Tel amour ne pourra faillir,

    Que mort ne les vienne assaillir.

    10. Cette amitié mal commencée,

    Entre eux sera bientôt laissée.

    11. La mort seule aura la puissance

    De dissoudre telle alliance.

    12. Par l'amie trop dissolue,

    L'amitié sera résolue.


    Planche 127


    |lf| Comparaison d'amitié.


    .VIII. Lequel des deux qu'amour conforte

    Aime l'autre d'amour plus forte.


    1. Ils sont tous deux vrais amoureux,

    Je ne sais qui aime le mieux.

    2. L'amie doir avoir l'avantage,

    Quoiqu'elle aime de bon courage.

    3. La dame aime d'amour louable,

    L'ami ne fait pas le semblable.

    4. A cet amant je donne blâme

    De froidement aimer sa dame.

    5. Des deux ne dirai autrement,

    Fort que l'on aime, & l'autre ment.

    6. Ces deux amants, à ce qu'il semble,

    Sont biens assortis ensemble.

    7. L'amant a le coeur plus volage,

    La dame a bien meilleur courage.

    8. L'amant est plus ferme & constant,

    la dame ne l'aime pas tant.

    9. De toi l'amour est faible & lent,

    Mais le sien est plus violent.

    10. Leur amitié change souvent,

    Elle est plus légère que vent.

    11. Tous deux aiment d'affection,

    Il n'y a point de fiction.

    12. La dame a le coeur plus grand,

    Car l'ami n'est qu'un Don Juan.


    Planche 128




    .IX.. Si celui qui pense être ami

    L'est vraiment, ou bien à demi. |lg|


    1. Celui où mets ton affection,

    Est vrai ami sans fiction.

    2. Il n'est pas tel qu'il se présente,

    Gardes toi de toute attente.

    3. Il aime ton bien & honneur,

    D'avoir tel ami c'est bon heur.

    4. En cet ami n'aies confiance,

    Car je n'y vois point d'assurance.

    5. Il n'est ami, mais un mocqueur,

    Garde toi d'y mettre ton coeur.

    6. Cet ami est bon & loyal,

    Ainsi lui dois tu être égal.

    7. Celui-ci est déloyal & faux,

    Ce n'est pas bien ce qu'il te faut.

    8. Tel se montrera en effet

    Comme vrai ami & parfait.

    9. Tu ne lui diras ton affaire,

    Sinon autant qu'en as affaire.

    10. Or, quelque ami qu'il soit, jamais

    Le tien secret ne lui commets.

    11. Garde cestuy comme l'oeil dextre,

    Car meilleur ami ne peut être.

    12. En toi te fie, à toi regarde,

    De tout un chacun prennes garde.


    Planche 129




    .X.. Si en l'état ou tu es mis

    Auras peu ou beaucoup d'amis. |lh|


    1. Tandis qu'auras bien amassé,

    Tu auras es amis assez.

    2. Par ton état, & près & loin,

    Auras des amis au besoin.

    3. Sous ton crédit auras amis,

    Qui autrement sont ennemis.

    4. Tu auras amis à ta table,

    Dont l'amitié n'est guère stable.

    5. Tu es d'honneur ambitieux,

    Aussi auras maints envieux.

    6. L'état te fera méconnaitre,

    Et bien peu d'amis apparaître.

    7. Si tu fais bien, on t'aimera :

    Si fais mal, on te blamera.

    8. En quelque état que sera mis

    Tu enquerras de bons amis.

    9. Pour être aimé ne te fais craindre,

    Ne donnant moyen de se plaindre.

    10. Aimes tout un chacun, on t'aimera,

    Sois juste, et l'on t'estimera.

    11. Cet homme tant en grâce abonde,

    Qu'aimé sera de tout le monde.

    12. Tu acquerras beaucoup d'amis,

    Aussi auras moult ennemis.


    Planche 130


    |li| Comparaison d'amitié.


    .XI. Lequel aiment d'amour meilleure

    Le riche, ou le pauvre à cette heure.


    1. L'amour du riche est plus muable

    Et selon le temps variable.

    2. Bonne amitié ne prend adresse

    Par pauvreté, ni par richesse.

    3. Un pauvre ami de bon vouloir,

    Mieux que riche peut valoir.

    4. Le riche est bon pour secourir,

    Et le pauvre ami pour courir.

    5. Le pauvre ami est de force nulle,

    Le riche sert pour son pécule.

    6. On ne sait ce que peut valoir

    Le pauvre ami de bon vouloir.

    7. Quand le pauvre aime pour le bien,

    Je n'en ferais conte de rien.

    8. Pour bien vous dire vérité,

    Un riche a plus d'autorité.

    9. Un pauvre aime le mieux souvent,

    Car l'honneur du riche se vent.

    10. Il n'y a point d'affinité

    Entre l'amour & pauvreté.

    11. Le riche a la force plus grande,

    Argent fait tous ce qu'on demande.

    12. Un ami pauvre & vertueux

    Vaut mieux qu'un riche somptueux.


    Planche 131




    .XII.. Si pour le temps auras fortune

    Bien favorable & opportune. |lk|


    1. Le temps est propre & agréable

    D'avoir fortune favorable.

    2. Va t'en ailleurs, car pour cette heure

    Fortune t'y sera meilleure.

    3. Fais maintenant ce qu'as envie,

    Car la fortune t'y convie.

    4. Pour le temps présent je t'avise

    Que fortune te favorise.

    5. Auparavant que de partir,

    Gardes toi de t'en repentir.

    6. Elle te veux favoriser,

    Mais gardes toi d'en abuser.

    7. Fais maintenant ce qu'il faut faire,

    Un autre temps sera contraire.

    8. Or maintenant sois opportun,

    Poursuis le cours de ton destin.

    9. Si tu fais ce qu'as entrepris,

    Tu en pourra être repris.

    10. Plus ne t'enquiers, une bonne affaire

    Pour quoique-ce-soit ne diffères.

    11. Pour le présent ne te déplaise,

    Si tu as fortune mauvaise.

    1 2. Tu as la fortune & le temps

    Pour parvenir ou tu prétends.


    Planche 132


    |mm| Des ennemis & malveillants.


    .I. Si quelqu'un a beaucoup d'amis,

    Ou de malveillants ennemis.


    1. Tu n'as ennemi apparent,

    Si ce n'est un proche parent.

    2. Untel n'est pas beaucoup aimé,

    Mais peu voulu & fort blamé.

    3. Untel n'est ennemi d'aucun,

    Mais a la faveur d'un chacun.

    4. Il a grand nombre d'ennemis,

    Sa fortune ainsi l'a permis.

    5. Pour le bien qui en lui abonde,

    Il est aimé de tout le monde.

    6. Untel est si fort à blamer,

    Qu'a peine on le pourrait aimer.

    7. Pour bien aimer on est aimé,

    Pour bien faire on est estimé.

    8. Sois en tes affaires veillant,

    Car tu n'es pas sans malveillant.

    9. Tu es trop fâcheux (dire j'ose)

    Si l'on te hait tu en es cause.

    10. Tu es, qui me rend esbahi,

    De tous aimé, de nul haï.

    11. Tu feras tant que tes amis

    En fin seront tes ennemis.

    12. Il n'a point si grands ennemis,

    Que s'il veut il ne fasse amis.


    Planche 133




    .II. Si d'ennemis rapidement

    On viendra à bout et comment. |ma|


    1. Celui-ci vaincra par sa prudence

    Ses ennemis mieux qu'on ne pense.

    2. Son bonheur gardera si bien,

    Que nul ne lui fera rien.

    3. Celui-ci vaincra ses ennemis

    Par le moyen de ses amis.

    4. Ses ennemis ont grande puissance,

    Peu lui vaidra sa résistance.

    5. Celui-ci, prudent & réservé,

    Survivra parce que discret.

    6. Ayant en espoir patience,

    Des ennemis aura vengeance.

    7. Pour le bien qui en lui sera,

    Toute colère appaisera.

    8. Pour parler doux & sagement

    Il vaincra tout finalement.

    9. Tu es facheux & orgueilleux,

    Tu seras toujours querelleur.

    10. Tu les vaincra si tu es sage,

    Leur faisant bonne tête & bon visage.

    11. Pour chercher procès & débats,

    Tu pourrais bien te mettre au bas.

    12. S'il a méfait faut qu'il l'amende,

    S'on lui fait tort en Dieu s'attende.


    Planche 134


    |mb| Des procès


    .III. Si d'un procès comme on l'espère

    La fin sera bonne & prospère.


    1. La fin du procès intenté

    Bientôt le verra contenté.

    2. Quelque bonne cause qu'on ait,

    La fin n'est pas à ton souhait.

    3. D'un tel procès, où qu'il aille,

    N'aura jamais chose qui vaille.

    4. Quant à ce procès dire t'oses

    Que tu obtiendra gain de cause.

    5. En ce procès que tu prétends

    Tu n'y perdras que les despens.

    6. Qui plus y met plus y perdra,

    le profit ne vous en viendra.

    7. Si c'est pour injure ou excès

    N'auras profit en ce procès.

    8. De ce procès dont on propose,

    On pourra avoir quelque chose.

    9. N'ayez procès ni inimitié,

    Plutôt laissez-en la moitié.

    10. En ce procès il obtiendra,

    Car le conseil pour lui tiendra.

    11. Je donne gain au demandeur,

    Et condamne le défendeur.

    12. Tel pense gagner qui perdra,

    S'il cherche équité l'obtiendra.


    Planche 135




    .IIII. Quels bons moyens on doit tenir,

    Pour un procès bientôt finir. |mc|


    1. Croyant par serment sa partie,

    La querelle est tôt départie.

    2. Votre procès n'aura durée,

    Passant par la porte dorée.

    3. Il vaut mieux signer concorde

    Que longtemps vivre en telle discorde.

    4. Je te conseille de t'arranger,

    Car les hommes sont à douter.

    5. Faveurs de princes & grands seigneurs,

    N'ont de bienfaits que de donneurs.

    6. Poursuis sans cesse & importune,

    Enfin auras bonne fortune.

    7. Pour le plus court au temps présent

    Il n'est que faire un bon présent.

    8. Il vaudrait mieux le tout quitter

    Que si longtemps solliciter.

    9. Une belle solliciteuse

    Le fera juger sans demeure.

    10. Si votre juge est indigent

    Le faut appaiser par l'argent.

    11. Poursuis & entends à ton fait,

    Car la justice est sans effet.

    12. Si quelque présent n'est touché,

    Votre procès est terminé.


    Planche 136


    |md| Ville assiégée


    .V. Si le fort qu'on tient assiégé

    Sera rendu ou saccagé.


    1. Bientôt qui de près la tiendra,

    La forteresse se rendra.

    2. Par long travail & grand effort

    Les ennemis perdront le fort.

    3. Quelque bon accord se fera,

    Dont tout le camp délogera.

    4. Ce fort sera pris sans faillir,

    Par qui le voudra assaillir.

    5. Les ennemis rien n'y feront,

    Mais bien fachés décamperont.

    6. La place à présent assiégée,

    Sera détruite & saccagée.

    7. On ne l'aura pas sans bataille,

    Si l'on permet qu'on ravitaille.

    8. On le prendra si on s'efforce,

    Que soit par ruse, ou par force.

    9. Au dedans le coeur fait défaut,

    Ils seront pris d'un seul assaut.

    10. Tel chat ne se prend pas sans mouffles,

    Quelqu'un y laissera ses pantoufles.

    11. Ce lieu par feu, force, & famine

    En fin sera mis en ruine.

    12. Les assiégés sont si vaillants,

    Qu'il ne craindront les assaillants.


    Planche 137


    |me| vengeance d'injure.


    .VI. Si on pourra venger le méfait,

    Et quelque injure qu'on a fait.


    1. De telle injure & violence

    En bref saura prendre vengeance.

    2. A son honneur, quoiqu'il endure,

    Il se vengera de l'injure.

    3. Que veuilles en Dieu te soumettre,

    Vengé seras, sans main y mettre.

    4. De se venger qu'il n'ait espoir,

    Car il n'a moyens ni pouvoir.

    5. Dissimule un peu, & endure,

    Enfin vengeras cette injure.

    6. Tel souvent pense & se tourmente,

    Venger sa honte, qui l'augmente.

    7. Si on t'a fait injure & tort,

    Vengeras jusqu'à la mort.

    8. Il te faut au seul Dieu ranger,

    Car nul ne t'en peut mieux venger.

    9. Tu te mettras en grand danger,

    Ainsi ne t'en pourras venger.

    10. Tu pourras honorablement

    Venger le cas finalement.

    11. Si de l'injure on fait amende,

    Acceptes le, je recommande.

    12. Dissimules un peu cette injure,

    Tel n'est pas vaincu qui endure.


    Planche 138


    |mf| Des prisonniers


    .VII. Si un prisonnier en quelque part,

    Sera délivré tôt, ou tard.


    1. Il sera bientôt libéré,

    Ainsi les sorts l'ont décidé.

    2. Pour son bon sens, est arrêté

    Qu'il sera mis en liberté.

    3. En brief sera hors prison mis,

    Par le moyen de ses amis.

    4. Difficile est trouver la voie,

    Qu'en liberté jamais se voit.

    5. Il s'y conduira finement,

    Aussi sortira rapidement.

    6. On porte au captif telle envie,

    Qu'il y sera toute sa vie.

    7. J'ai de lui bonne espérance

    Que vite aura délivrance.

    8. Tel homme trouvera le moyen

    De sortir hors sans payer rien.

    9. Si autre aventure ne l'entraine,

    Il n'en sortira de la semaine.

    10. Il y a bien moyen d'en sortir,

    Mais il n'est pas temps de partir.

    11. Il n'en sera jamais hors mis,

    Si ce n'est à force d'amis.

    12. Par quelque accord & par finance,

    En bref aura la délivrance.


    Planche 139


    |mg| Tristesse


    .VIII. Si aucun en tristesse & souffrance,

    Aura de son mal allégeance.


    1. Tel cas fortuit le réjouira

    Si bien que tristesse s'en ira.

    2. Quelque tristesse qu'on te voie,

    Enfin sera tournée en joie.

    3. Ne sois faché, car ta tristesse

    En fin tournera en liesse.

    4. En cette tristesse il mourra,

    Car amender ne la pourra.

    5. Quoiqu'il endure jours & nuits,

    Il sortira de ses ennuis.

    6. Il est faché de telle sorte,

    Qu'avec peine on le conforte.

    7. Cette tristesse cessera,

    Et fort joyeux en bref sera.

    8. Si tu avais en toi confiance,

    Tu ferais au deuil résistance.

    9. Cet homme est trop mélancolique,

    Réjouir le faut par musique.

    10. Le temps, ainsi qu'il passera

    Toute tristesse appaisera.

    11. S'il ne prend garde à son affaire

    On lui donnera plus fort à faire.

    12. Il n'est rien que le temps n'apaise,

    Tu n'auras pas toujours malaise.


    Planche 140


    |mh| Tromperie


    .IX.. Si aucun veut, & a pouvoir

    De te facher & décevoir.


    1. Qu'il soit sur ses gardes s'il veut,

    Car il le décevra s'il peut.

    2. Il ne t'en faut douter de rien,

    Il ne demande que ton bien.

    3. Il te veut, & peut décevoir,

    A ton affaire faut pourvoir.

    4. Cestuy si bien vous décevra,

    Que nul ne s'en appercevra.

    5. Il tend à vous rendre service,

    Ne lui imputez rien à vice.

    6. Prenez bien garde à votre affaire,

    Il ne tâche qu'à vous mal faire.

    7. Celui-ci, vous pouvez bien voir

    Que de mal faire n'a pouvoir.

    8. Quand il le voudrait il ne peut,

    Il ne fait pas tout ce qu'il veut.

    9. Il a le vouloir & pouvoir,

    De l'appaiser fait ton devoir.

    10. Il est loyal & de foi bonne,

    Douter ne faut de sa personne.

    11. Il veut & peut vous décevoir,

    Il faut sur lui bon oeil avoir.

    12. Ne vous fiez pas trop aux gens,

    Même envers qui est indigent.


    Planche 141


    |mi| Ennui


    .X.. Si tel voisin ou compagnon

    Te cause des ennuis, ou non.


    1. Celui que souvent tu convies,

    A envers toi plus grand' envie.

    2. Prend garde à toi, car sur ta vie

    Plusieurs malveillants ont envie.

    3. Ne sois faché, mais fort joyeux,

    En dépit de tes envieux.

    4. Il faut aller droit en besogne,

    Car maint envieux sur toi grognent.

    5. Cet homme (par un fait que j'admire)

    N'a d'envieux suscité l'ire.

    6. Tu as grand nombre d'ennemis,

    Qui contre toi se sont mis.

    7. Soyez affable, humain à tous,

    Nul ne sera jaloux de vous.

    8. Mieux vaut qu'on ait de la moitié

    Sur toi envie que pitié.

    9. Ton compagnon qu'aimes le mieux

    Est dessus toi trop envieux.

    10. Il a tels revers de fortune,

    Qu'on a sur lui envie aucune.

    11. Tel sera s'il n'en est instruit

    Un jour par envieux détruit.

    12. Ne pensez être (ou suis menteur)

    Sans envieux & détracteurs.


    Planche 142


    |mk| Achat de chevaux


    .XI. Si le cheval qu'on te veut vendre

    Te sera profitable à prendre.


    1. Regardez à mont & à val

    Avant de prendre ce cheval.

    2. Voyez le au partir de l'étable,

    Connaitrez s'il est profitable.

    3. Je ne te conseille de rendre

    Ce cheval qu'on te veut vendre.

    4. Ce cheval ne servira bien,

    Pour ton usage ne vaut rien.

    5. Prenez ce cheval sans plus dire,

    Vous ne pourriez meilleur élire.

    6. Qui ce cheval achètera,

    Croyez qu'il s'en repentira.

    7. Ce cheval est de bon service,

    prenez le car il n'a nul vice.

    8. Ce cheval ne faut acheter

    Sans bien le faire visiter.

    9. Ce cheval n'est de bonne sorte,

    Cherchez un autre qui vous porte.

    10. Prenez le cheval qu'on veut vendre,

    Car un meilleur ne pourriez prendre.

    11. Il y a quelque vice caché,

    Dont de longtemps est entâché.

    12. Ce cheval n'est pas des meilleurs,

    Il vous en faut pourvoir ailleurs.


    Planche 143


    |ml| La fin de l'homme


    .XII. Si sera mauvaise ou bonne,

    La fin de la vie d'une personne.


    1. Il faut bien faire & vivre, afin

    Que bonne vie ait bonne fin.

    2. Si tu vis bien, n'aie point crainte,

    De mal mourir, & par contrainte.

    3. Peine & labeur aura toujours,

    Aussi bien finira ses jours.

    4. Après la mort, on connait l'heur

    D'un personnage, ou le malheur.

    5. Il aura tant de bien & d'aise

    Que la fin en sera mauvaise.

    6. Tu es mauvais, rusé & vain,

    En danger de mauvaise fin.

    7. Si son affaire bien ordonne,

    La fin n'en peut être que bonne.

    8. Tel bienheureux s'avère être

    Promis à la corde peut-être.

    9. La fin de cet homme est douteuse,

    Ou sera bonne, ou malheureuse.

    10. Si tu vis en homme de bien,

    Jamais ne finiras que bien.

    11. S'il meurt bien ce sera merveille,

    Car sa vie aura fin pareille.

    12. Qui bien fera bien trouvera,

    Ou l'écriture mentira.


    Planche 144