( D'après E. J. Eitel, traduit de l'anglais par M.L. De Milloué.)

(*) Et non pas les "soixante-huit figures", comme indiqué dans la version française. Le même passage du texte original parle en effet des "sixty-four diagrams", ce qui fait bien entendu référence aux soixante-quatre hexagrammes du Yi King (Voir XIII ème cercle)...