Présentation par l'éditeur

Jeu divinatoire en vogue "Le Miroir Magique de Jehan de Meung" fût un passe-temps de courtisans sous la Renaissance. Ses élégants quatrains oraculaires, lointaine préfiguration des compositions aléatoires du " jeu des dés musicaux" de Mozart ou bien des "Cent Mille Milliards de Poèmes" de Raymond Queneau ont su inspirer tant un Rabelais (en la sentence gargantuesque "Si te maries, cocu seras..." qu'il met dans la bouche du devin Her Tripa) qu'un Perrault (dans la mise en scène de la jalousie chez la sorcière au miroir ("Miroir, Miroir... Suis-je toujours la plus belle ?"). Ce jeu de cour s'intitulait jadis "Le Dodechedron de Fortune", du nom du dé à douze faces utilisé pour tirer l'oracle et de la déesse de la Fortune médiévale. Maintes fois réimprimé durant tout le XVI ème siècle, ce "Jeu de Fortune" analogue aux prophétiques "Réponses des Sibylles" et divers livres de sort en latin si en vogue parmi les lettrés du haut Moyen-âge nécessitait, outre l'emploi d'un dé spécial, celui d'une table de correspondance complexe... Aujourd'hui traduit et renouvellé, le voici dans une version simplifiée plus propice à un usage ludique. Une simple pièce de monnaie suffit désormais pour tirer au sort de savoureuses réponses qui devraient ravir de plaisir les émules d'Harry Potter...

( Extrait de la quatrième de couverture, le 4 mars 2002 )

"Le Miroir Magique de Jehan de Meung", par Jean de Meung et Jean-Pierre Mouls, GEOMANCE EDITIONS, Paris, ISBN 2-914870-01-9 (version hypertexte)

 

 

Cliquez sur la copie d'écran ci-dessus pour télécharger la version jeu interactif pour écran

( version limitée gratuite )


(cette démo comme la version complète tournent sous votre navigateur habituel, et sous tous browsers compatibles JavaScript)

 


 

GEOMANCE EDITIONS HOMEPAGE

 

 

GEOMANCE EDITIONS HOMEPAGE
GEOMANCE EDITIONS HOMEPAGE